Innovation : EDITO du général d’armée Jean-Pierre BOSSER, chef d'état-major de l'armée de Terre.

Posté le jeudi 28 décembre 2017
Innovation : EDITO du général d’armée Jean-Pierre BOSSER, chef d'état-major de l'armée de Terre.

La Revue stratégique de défense et de sécurité nationale a été remise le 13 octobre au Président de la République. Les travaux d’élaboration de la prochaine loi de programmation militaire, qui doit maintenant relier les moyens aux fins, sont en cours. L’innovation est au cœur de ces réflexions et de ces travaux. Mais de quoi s’agit-il ?

Une innovation est une découverte mise au service d’une intention finalisée. En l’occurrence, l’innovation doit produire une augmentation de notre efficacité militaire, avec un impact et une portée significatifs.

Bien sûr, l’innovation repose souvent sur la technologie. A maintes reprises dans le passé, des équipements plus évolués et plus performants ont permis de démultiplier la vitesse et la puissance des opérations. Demain, la révolution numérique, l’intelligence artificielle, la mise en réseaux des systèmes, l’accroissement de la précision, de la portée et de la puissance des armes, les progrès dans le domaine de l’énergie ou des nouveaux matériaux conféreront à ceux qui maitrisent ces capacités un avantage décisif. Mais le perfectionnement et la puissance des armes ne s’affranchissent pas de la force d’organisation, du courage, et de la discipline des combattants.

Car l’innovation est d’abord une question humaine avant d’être technologique. Si la technologie peut créer les conditions du changement, celui-ci est également déterminé par des facteurs humains et organisationnels. L’innovation n’est ainsi ni le résultat de trajectoires technologiques prédéfinies, ni la conséquence de déterminations sociales. C’est un jeu incertain où éléments sociaux et techniques se mélangent et se définissent progressivement. L’innovation créée de nouvelles capacités, et combine le développement de nouvelles technologies avec celui de nouvelles tactiques, stratégies et structures militaires.

L’histoire militaire nous enseigne que l’art de la guerre est scandé de mutations. Ouverture, agilité, réactivité, créativité sont les maitres-mots pour se mettre en situation de les anticiper et de les intégrer. C’est en étant à l’avant-garde de l’innovation, sans jamais renoncer aux vertus militaires antiques qui font sa force, que l’armée de Terre demeurera demain au premier rang en Europe et dans le monde.

Général d’armée Jean-Pierre BOSSER
Chef d’état-major de l’armée de Terre

Site de rediffusion : www.asafrance.fr

Source : www.asafrance.fr

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.