LIBRE OPINION de Malika SOREL : La France est une œuvre collective, il faut l’aimer.

Posté le samedi 16 septembre 2017
LIBRE OPINION de Malika SOREL : La France est une œuvre collective, il faut l’aimer.

(…) 


Simone Weil disait que si l’on veut fabriquer des Français, « il faut leur donner quelque chose à aimer » et leur « donner à aimer la France ». Qu’en pensez-vous?


La première étape, c’est de ne pas transiger sur le respect de la France, de sa culture, de ses valeurs qui sont la traduction de l’histoire politique et culturelle du peuple français. Si j’avais été enfant aujourd’hui, jamais je ne serais devenue Française - j’entends, française de cœur et d’esprit.

Voilà plus de trente ans que la France et son peuple sont dénigrés, y compris par une partie de ses élites. Souvenons-nous de l’accusation de crime contre l’humanité en raison de sa période coloniale. Les Français doivent rejeter de toutes leurs forces l’idéologie de repentance et de culpabilisation que l’on trouve parfois nichée jusque dans les manuels scolaires. Cette idéologie crée du ressentiment et dresse les uns contre les autres. Elle empêche de tisser des liens de respect et d’amitié.

La France est belle et riche de son héritage culturel. C’est un trésor sur lequel chacun de nous doit veiller jalousement pour le transmettre à nos descendants. C’est une œuvre collective.

 

Malika SOREL
Extrait d’interview réalisée par
l’Opinion

 

Malika Sorel-Sutter est ancienne conseillère de François Fillon.
Ingénieur de l’École polytechnique d’Alger, MBA Sciences Po Paris.
Elle a reçu le prix littéraire de la Légion d’Honneur pour Décomposition française: comment en est-on arrivé là? (Fayard).

 

Pour lire l'article dans son intégralité, cliquez sur le PDF ci-dessous.
pdf logo

Source : www.asafrance.fr

Source : www.asafrance.fr

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.