OFFICIEL : Publication du rapport au Parlement 2017 sur les exportations d’armement.

Posté le samedi 08 juillet 2017
OFFICIEL : Publication du rapport au Parlement 2017 sur les exportations d’armement.

Le ministère des Armées publie aujourd’hui le rapport au Parlement 2017 sur les exportations d’armement. Avec 14 milliards de prises de commande en 2016, l’équipe France confirme son efficacité pour faire rayonner à l’international l’expertise et le savoir-faire français. Florence Parly, ministre des Armées, aura l’occasion de le souligner à Cherbourg dimanche prochain, où elle accueillera le Premier ministre australien, M. Turnbull, dans le cadre de l’accord intergouvernemental avec l’Australie (sous-marins).

Les exportations de matériels militaires s’inscrivent dans la politique de défense et de sécurité de la France. Vitales pour notre industrie de défense et l’équipement de nos forces armées, elles contribuent également à l’autonomie stratégique et au rayonnement de notre pays. L’industrie de défense comprend une dizaine de grands groupes et 4 000 petites et moyennes entreprises (PME). Elle emploie aujourd’hui 165 000 personnes. Ce nombre devrait atteindre 200 000 dans les 10 prochaines années. Alors que la France réalisait 4 à 7 milliards d’euros de prises de commande avant 2014, l’année 2016 confirme les succès à l’exportation, avec 14 milliards d’euros de prises de commande, qui s’inscrivent dans l’ordre de grandeur de l’année 2015. La réinjection de 10 à 20% du chiffre d’affaire des exportations de matériels militaires dans la recherche et développement, assure l’avance technologique française et maintient des emplois de haute technicité, non délocalisables.

La signature de l’accord intergouvernemental avec l’Australie, relatif aux sous-marins à vocation océanique, le 20 décembre dernier, engage un partenariat stratégique entre nos deux pays, qui bénéficiera durablement à la base industrielle française. Ce contrat qui s’ajoute aux succès du Rafale en Inde et du Caracal au Koweït, démontre l’efficacité de l’action coordonnée des autorités politiques, de la Direction générale de l’armement (DGA), des Armées et de tous les industriels concernés.

Plusieurs prospects sont actuellement en cours, en Asie ou au Moyen-Orient, premières zones d’exportation de la France depuis 2012. Florence Parly, ministre des Armées, est pleinement engagée à la tête de l’équipe France pour le développement des exportations.  D’ores et déjà, jeudi dernier à Bruxelles, la ministre a signé une déclaration d’intention sur la vente de véhicules blindés à la Belgique dans le cadre du programme Scorpion.

La France prend ses responsabilités et mène une politique d’exportation d’armement transparente et rigoureuse, dans le strict respect de ses engagements internationaux.

 

Pour télécharger le rapport, cliquez sur le PDF ci-dessous.
logo pdf

Communiqué de presse
Adressé par Jean-Claude Tourneur 

Source : DICoD

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.