Thématiques

Lettres ASAF

"Commémorations et Motivations" (Mai 2024)

L’année 2024 s’annonce riche en cérémonies commémoratives importantes puisque la France fêtera le 80ème anniversaire des Débarquements de Normandie et de Provence et nous avons célébré le 70ème anniversaire de la bataille de Dien Bien Phu, le 7 mai 1954, qui a signé la fin de la guerre d’Indochine.

"PEUR OU INQUIÉTUDE ?" (Avril 2024)

Les gouvernants des pays européens, et plus particulièrement ceux situés à l’Est, manifestent quelque anxiété quant à la situation créée par l’invasion d’une partie de l’Ukraine par la Russie, surtout depuis la réélection de Vladimir Poutine.

"Vous avez dit fin de service militaire" (Mars 2024)

Sous la présidence de Jacques Chirac, chef des Armées, le service militaire a été suspendu par la loi du 28 octobre 1997.Le 1er juillet 2015, il a été créé le Service Militaire Volontaire (SMV) toujours en vigueur actuellement mais onéreux et confidentiel.En juin 2018, le Premier Ministre annonce un service National Universel (SNU) d’une durée d’un mois ...

"Fin de confusion dans la réserve citoyenne" (Février 2024)

Le Général BURKHARD, Chef d’État-Major des Armées (CEMA)« a décidé de mettre fin à l’attribution des grades honorifiques aux réservistes citoyens de défense et de sécurité agréés au sein des armées et formations rattachées placées sous son autorité ».

"Esprit de défense, réarmement civique, patriotisme ? Les trois mon capitaine !" (Janvier 2024)

L'esprit de défense et de sécurité ne sont pas spontanés. Il n'est pas non plus réservé aux militaires. Il repose sur la formation d'un esprit civique et citoyen qui doit être abordée dès l'école par une éducation à la citoyenneté. [...] En France parler de patriotisme est honteux. Un déficit qu'il convient d'urgence de combler au vu des menaces actuelles.

"L'Ukraine et le soutien occidental : Une solidarité stratégique essentielle" (Décembre 2023)

L'assistance militaire occidentale à l'Ukraine a pris plusieurs formes. Les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, et d'autres pays d’Europe ont fourni des armes défensives et offensives, y compris des missiles antichars, des systèmes de défense aérienne, et des drones. ...  

"Contre nous de la tyrannie ... Restaurons l'esprit de défense" (Novembre 2023)

Le 11 novembre, la France comme le Royaume Uni honorent le souvenir de leurs morts pour la patrie durant la première guerre mondiale. Mais l'organisme britannique, Royal British Legion, collecte, via la vente de millions de coquelicots [...], CINQUANTE fois plus de fonds que son équivalent français, Bleuet de France.

"Formatées à souhait, nos élites politiques manquent de défense" (Octobre 2023)

L'audition, le 18 octobre dernier, du délégué National de l'ASAF, le Colonel (h) Christian Châtillon, devant la commission de défense de l'assemblée nationale en témoigne

"L’esprit de défense : Un devoir d’engagement !" (Septembre 2023)

Le XXe siècle s’était voulu le temps des engagements radicaux. Il demeurera celui des désillusions extrêmes. À l’effondrement des totalitarismes a succédé le désenchantement démocratique, et au dépérissement des idéologies s’est ajoutée l’indifférence politique, « la décoloration progressive des drapeaux, des saisons et des amours »

"L’esprit de défense : Une valeur partagée !" (Août 2023)

La construction de l'appropriation de l'esprit de défense par la société civile est un processus continu qui nécessite une volonté politique, une écoute active et une ouverture au dialogue. Elle ne peut se décréter. Elle se construit dès le temps de l’école.

"Le syndrome de Fachoda sur les scories des missiles de croisières" (Juin 2023)

La guerre est parfois enveloppée dans le brouillard de la duplicité, de la propagande ou, pour le moins, de la désinformation. Le Soudan n’est pas une exception et si la guerre d’Irak reste le summum du détournement de la preuve devant le Conseil de Sécurité de l’ONU, il n’en reste pas moins que les conséquences des « coups de semonce », comme celui de 1998, sont parfois ressenties de longues années plus tard.

"Les silences du projet de LPM" : L’œil de l’ASAF du mois de mai 2023

Le projet de Loi de Programmation Militaire 2024-2030 a été rendu public le 5 avril 2023. Ce projet qui a vocation à être discuté et approuvé par le parlement avant le 14 juillet présente de nombreuses innovations par rapport à la loi précédente (LPM 2019-2025), tout en conservant une structure similaire.

"Quelles perspectives pour la France dans la zone indo-pacifique ?" : Lettre ASAF du mois d'avril 2023

Il est évident que si l’OTAN décidait d’intervenir militairement en Indo-Pacifique, la France, qui est une puissance, faible sans doute, mais puissance tout de même dans cette immense région océane, pourrait se voir automatiquement drainée dans l’accomplissement des desseins américains face à la Chine.

« L’humanité est à un malentendu de l’anéantissement » : Lettre ASAF du mois de mars 2023

Souvenons-nous de Sarajevo ! Celui du 28 juin 1914 qui a vu l’assassinat d’un obscur archiduc, certes prince héritier de l’Empire d’Autriche Hongrie, mais pratiquement inconnu des chancelleries européennes. Et pourtant ! La conséquence en fut une guerre mondiale de 51 mois, 20 millions de morts, 21 millions de blessés et le démembrement de quatre empires : russe, austro-hongrois, allemand et ottoman.

Engagement (N°138) - Serge de KLEBNIKOFF, Président de l’ASAF : "RÉSILIENCE : Nous ne sommes pas des Ukrainiens "

Le déclenchement des opérations spéciales russes en Crimée, en février 2022, a donné un écho inhabituel à la notion de résilience dans les propos de nos diriigeants politiques et militaires.

"Le nécessaire retour des forces morales" : Lettre ASAF du mois de février 2023

À l’heure où nous commémorons, ce mois-ci, le 107e anniversaire de la bataille de Verdun, notre pays est envahi par la morosité. Il est vrai que, depuis trois ans, il traverse sans discontinuer des difficultés de tous ordres [...]. Cependant, nous devrions nous interroger sur les ressorts qui ont permis, à Verdun, à des hommes [...] de tenir.

"L’identité nationale" : Lettre ASAF du mois de janvier 2023

À l’aube de la quarantième année d’existence de notre association, il est bon de rappeler que, parmi les éléments constitutifs de ses fondations, se trouve sa perception d’une unité nationale française. Notre identité nationale, c’est d’abord une histoire d’amour : l’amour d’un pays, de son passé, de son présent et même du futur que l’on espère pour lui.

Message du Président du CNE, Monsieur le Général Bruno DARY sur les Effectifs et pertes des « Métropolitains » et des « Africains » durant le Premier conflit mondial.

Il est triste de devoir faire un « exercice comptable » concernant les effectifs et les pertes des « Métropolitains » et des « Africains » durant le Premier conflit mondial. J’y suis cependant contraint par les déclarations idéologiques de l’acteur Omar Sy qui, à travers elles, ajoute sa touche à la grande entreprise de réécriture de l’histoire de France.

"L’Europe : Un espace géographique où Noël est fêté partout". Lettre ASAF du mois de décembre 2022

« S’inspirant des héritages culturels, religieux et humanistes de l’Europe, à partir desquels se sont développées les valeurs universelles que constituent les droits inviolables et inaliénables de la personne humaine, ainsi que la liberté, la démocratie, l’égalité et l’État de droit… ». Voici le salmigondis qui aurait dû servir d’introduction au traité constitutionnel européen de 2004 qui, en définitive, n’a pas été ratifié, et qui ouvre le traité de Lisbonne de 2007 qui lui a été substitué. Cette formule est d’une rare malhonnêteté intellectuelle puisqu’elle nie, implicitement, que l’ « héritage religieux » dont parle le texte est, sur le continent européen, à 99 % chrétien.

GONESSE : Un passé douloureux…. En effet !

Dans son invitation intitulée « Guerre d'Algérie : comment concilier les mémoires ? », Monsieur le Maire de Gonesse soulignait fort justement que la période concernée demeurait un ‘’ sujet sensible qui imprègne les mémoires et nécessite un travail de réconciliation et de compréhension mutuelle  ’’. ...