Analyses

Lettre ASAF 11/08 - Lettre ouverte au Président de la République, Nicolas SARKOZY


A Nicolas SARKOZY 
Président de la République Française et chef des Armées

LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE 

Lettre N° 11/08 du 05.09.2011

Henri PINARD LEGRY Paris le 5 septembre 2011

Président de l’ASAF
(Association de Soutien à l’Armée Française)

 

A Nicolas SARKOZY
Président de la République Française et chef des Armées

 

Monsieur le Président,

Le 1er septembre, Lors de la conférence de presse conjointe de soutien à la Libye nouvelle, vous avez déclaré :
« …que que les valeurs de la démocratie sont absolument universelles et que ces valeurs de la démocratie valent pour les peuples arabes comme pour les peuples européens, pour les peuples d'Afrique comme pour les peuples d'Occident. C'est un droit. »
« …que des milliers, des dizaines de milliers de vies ont été épargnées en Libye grâce à notre intervention… »

Que penser alors de l’accueil que vous vous apprêtez à réserver dans quelques jours en France, à Paul Kagamé, qui est accusé de crime de guerre dans un rapport de l’ONU ?
Que penser de cet  « invité » qui accuse de façon mensongère l’armée française de complicité de génocide, alors que les soldats de l’opération Turquoise ont contribué en 1994 à sauver des dizaines de milliers de Rwandais aussi bien Hutus que Tutsis ?

Nombreux sont les soldats, marins, aviateurs de l’armée mais aussi citoyens Français attachés à la vérité et soucieux de l’honneur de la France, qui avouent ne pas comprendre ce grand écart entre vos propos et vos actes, d’autant que votre Ministre des Affaires étrangères, monsieur JUPPE, a écrit il y a quelques mois :

« …Je suis scandalisé par la tentative de réécriture de l'histoire qui vise à faire porter sur la France tout ou partie de la responsabilité de l'abominable génocide rwandais.
« Devant
la carence de la communauté internationale qui s'était traduite à la fois par le retrait des casques bleus du Rwanda et l'inaptitude du conseil de sécurité des Nations Unies à prendre les initiatives souhaitées par leur Secrétaire Général, la France a été la seule à s'engager dans l'action humanitaire de protection des populations.

«  Ce fût l'opération « Turquoise » qui a été menée dans le strict respect du mandat que nous avions reçu du conseil de sécurité des Nations Unies.
« Nos soldats
ont agi avec courage, loyauté et abnégation et ont sauvé des dizaines de milliers de vies.

«  Comme je l'ai déclaré devant la mission d'information parlementaire, l'opération Turquoise fait honneur à la France et à son armée…. »

L’ASAF, exprime ici dans cette lettre et dans le texte qu’elle propose aux Français sur son site, l’opinion de très nombreux Français, civils et militaires, fiers de leur pays et de ses soldats.
Elle vous demande de bien vouloir rappeler, avant la venue de Monsieur Kagamé, que les soldats Français de l’opération Turquoise ont eux aussi hier, sauvé des milliers de vies comme ceux qui opèrent aujourd’hui en Afghanistan ou en Libye et que leur action fait honneur à la France.
Elle exige qu’avant son arrivée sur le sol de notre pays, votre hôte présente ses excuses pour les accusations mensongères qu’il a portées contre notre armée.

Il y va de l’honneur de la France et de ses soldats. Les Français sauront s’en souvenir.


Je vous prie de croire Monsieur le Président à l’expression de ma haute considération.

Henri PINARD LEGRY
Officier général (2S)

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.