GUERRE SUBVERSIVE INFORMATIONNELLE: A quoi joue le Conseil de l'Europe?

Posté le dimanche 07 novembre 2021
GUERRE SUBVERSIVE INFORMATIONNELLE:  A quoi joue le Conseil de l'Europe?

Le Conseil de l’Europe qui s’affiche comme « Institution européenne » de 47 membres - dont la France -, s’est donné la mission de « promouvoir les droits de l’homme ». Il est articulé à deux structures aux noms respectables qui lui confèrent l’apparence de la vertu : la Convention européenne des droits de l’homme et la Cour européenne des droits qui les fait appliquer.  

Mais la réalité est que l’usine à gaz, qui se vante de regrouper plus de 800 millions d’Européens a toutes les caractéristiques d’un gigantesque parasite.  La France y est représentée par Marie Fontanel, 43 ans Énarque de la même cuvée qu’Emmanuel Macron (promotion Senghor, 2002-2004) Conseillère des Affaires sociales et ancienne conseillère santé du Président,

Le 28 octobre dernier, la machine infernale a mis en ligne, sous forme de panneaux Instagram relayés sur les réseaux sociaux, une campagne ayant toutes les allures d’une propagande islamiste destinée à promouvoir « la diversité des femmes portant le voile ». Devant le tollé général, les « panneaux » ont été retirés six jours plus tard « le temps que nous réfléchissions à une meilleure présentation du projet », pouvait-on lire sur le site du Conseil de l’Europe. Ben voyons !!!

La campagne de promotion de la beauté du voile islamique a été conçue fin septembre dernier dans le cadre d’un atelier organisé par le Conseil et par le Forum des organisations européennes de Jeunes étudiants musulmans (FEMYSO - Forum of European Muslim Youth and Student Organisations ), « pour remplacer les discours de haine antimusulmans par des récits basés sur les droits de l’homme ». 

 Quels discours de haine ? interroge Hélène Nouaille dans sa lettre de Léosthène du 6 novembre. « Nous avions plutôt relevé celui, publié sur internet en 2004, d’Abu Jihad al-Masri (L’administration de la sauvagerie), “103 pages de discours de haine, contre le juif, contre le chrétien, contre l’apostat, contre la démocratie et contre ses valeurs “ ». 

 « En France, où l’on compte depuis 2015 plus de 250 morts et des centaines de blessés (civils, police, militaires) dans des attentats revendiqués au nom de l’islam, ce n’est pas la haine qui a répondu aux massacres. Au contraire la retenue de la population est plutôt impressionnante. » 

« Quant à trouver une quelconque FREEDOM au Hijab imposé aux femmes en Iran par exemple depuis 1979 (dès l’âge de 7 ans), de qui se moque-t-on ? De celles qui se battent pour survivre en Afghanistan aujourd’hui ? »

« Tout ceci constitue un immense détournement de services publics, de fonds publics, d'institutions ndémocratiques, utilisés pour normaliser des interdits islamiques qui visent d'abord les femmes » (…) « Il y a une vraie stratégie organisée par des associations qui véhiculent, sous couvert de lutte contre les discriminations, la banalisation de l'islamisme. » s’indigne FX Bellamy.

 « L’intolérable a des limites, au moins en Europe », ajoute Hélène Nouaille. « Demandons des comptes aux responsables de cet extraordinaire dérapage, et d’abord en France à Madame Fontanel. » (…) 

 

On peut en effet se demander à quoi joue la dame.


A-t-elle cautionné ? A-t-elle alerté l'Elysée où elle a ses entrées ? N’a-t-elle pas compris qu’il était indécent de prétendre lutter contre la haine anti-islamique dans un pays où, depuis les attentats du métro Saint-Michel, le 25 juillet 1995, plusieurs centaines de personnes ont été assassinées parfois égorgées dans la rue, dans un commissariat, dans les églises, toujours au nom d’Allah. 

Ne sait-elle pas que la fable de l’Islamophobie qui intoxique la bien-pensance est une invention des frères musulmans datant des années 90, pour introduire le délit de blasphème dans le droit français.

 

Ensuite ? Le reste fonctionne en rhizome.


« Le Femyso est une organisation faîtière qui rassemble les organisations étudiantes fréristes en Europe. L’organisation est membre de L’European Network against Racism (ENAR), un réseau belge qui agit en parapluie inclusif de l’activisme “frériste“ en Europe ».  

On se partage la tâche : le Femyso agit du côté du Conseil de l’Europe, l’Enar est familier de la Commission européenne.

« Tous deux relaient d’autres organisations fréristes spécialisées, comme la section femme de l’Empowering Muslim Women across Europe (EFOMW), comme l’European Muslim Initiative for Social Cohesion (EMISCO), ou comme l’European Network on Religion and Belief (ENORB) qui incluent des Frères, ou bien des organisations nationales fréristes spécialisées dans la lutte contre l’islamophobie ». 

Cerise sur le gâteau !!!. Revoilà le CCIF. Dissout en 2020 en France après l’assassinat de Samuel Paty et chassé par la porte, il revient par la fenêtre, sous la forme d’un CCIE (Collectif contre l’islamophobie en Europe) et d’un CCIB belge. 

 

La France qui paye avec nos deniers ces hauts fonctionnaires européens n’a donc rien vu venir ?


Comment est-ce possible d’autant que Madame Fontanel n’est pas seule dans ce panier de crabes européens grassement rémunérés qui rivalisent de générosité tolérante et suicidaire. Il y a aussi une magistrate Laurence Villette-Richard, élue au Comité d’experts sur la lutte contre les discours de haine au sein du Conseil de l’Europe en mars 2021.

Est-il possible de lever les doutes sur les raisons de ces aveuglements ? interroge Hélène Nouaille.

« Oui, les comptes de la Commission sont contrôlés par la Cour des comptes européenne, qui pourrait consacrer un audit dédié au financement des associations que la Commission arrose de ses deniers qui sont les nôtres. Décidément, il est temps d’apprécier la responsabilité de Marie Fontanel qui ne pouvait pas ignorer les « travaux » du Conseil de l’Europe. Et d’y voir plus clair dans le maquis des lobbies faux-nez islamistes qui pullulent à Bruxelles et à Strasbourg, au Parlement européen.  



François TORRES
Officier général (2s)
Contributeur à la revue ENGAGEMENT de l’ASAF
Source : ASAF

 

 Retour à la page actualité



Découvrez l'article "LA BEAUTÉ EST DANS LA DIVERSITÉ COMME LA LIBERTÉ EST DANS LE HIJAB" d'Hélène NOUAILLE issu de La lettre de Léosthène en cliquant sur le PDF ci-dessous
logo pdf


Titre photo : Freedom is in Hijab
Source photo : Conseil de l'Europe

 

Source : www.asafrance.fr