ANNIVERSAIRE

Posté le mercredi 08 janvier 2020
ANNIVERSAIRE

8-9 janvier 1871 : bataille de Villersexel (Franche-Comté)

Début janvier 1871, l’armée de l’Est du général Bourbaki, quatre corps d’armée, 140 000 hommes, fait mouvement à partir de Besançon pour tenter d’obliger les Prussiens à lever le siège de Belfort. Le XIVe corps du général von Werder s’interposant au niveau de la petite ville de Villersexel (Haute-Saône), Bourbaki lui livre une bataille très disputée qui dure jusqu’au soir. Prudemment, risquant d’être submergé, von Werder décroche pour se replier sur la Lisaine, cours d’eau qui coule d’Héricourt vers Montbéliard ».

(Sur le sujet, lire L'Armée de l’Est, 1870-1871 du colonel (ER) Henri Ortholan.)

 

8 janvier 1941 : « fin de piste » pour Baden Powell (Kenya)

Le baron Baden Powell of Gilwell, fondateur du mouvement scout meurt à 84 ans. Officier général de l'empire britannique, Baden Powell s'est toujours beaucoup intéressé à la mission des éclaireurs qu’il a notamment commandés durant ses affectations en Inde, Afrique du Sud, Afghanistan...

En 1908, il écrit un livre réunissant les grands principes utiles aux soldats accomplissant les missions d’éclaireurs et s'aperçoit qu'il a un écho inattendu auprès de la jeunesse civile britannique. Devant l'ampleur du mouvement, le roi Édouard VII lui demande d'en prendre la tête pour le structurer : les bénéfices sociaux et sanitaires ne tardent pas. C'est toute la jeunesse anglaise et surtout beaucoup de jeunes des quartiers pauvres, qui découvrent le scoutisme et en font une règle de vie.

A noter : Le livre qui déclenche l’intérêt des éducateurs de la jeunesse en Angleterre puis très vite à l’étranger est Scouting for boys, (Éclaireurs dans son édition française). Il y présente ses réflexions sur une méthode originale d’éducation de la jeunesse inspirée de ses méthodes de formation des éclaireurs et testées quelques mois plus tôt avec des gamins des faubourgs sur l’Ile de Brownsea (le premier camp scout de l’histoire). A la même époque, de très nombreuses réflexions et méthodes paraissent sur le même sujet.

Le texte original de Baden Powell concernant la formation des éclaireurs est en ligne et toujours disponible en PDF, Aids to Scouting for NCOs and Men.

 

8 janvier 1985 : assassinat du lieutenant-colonel Claude Cuenot (Beyrouth – Liban)

 Adjoint du commandant des observateurs français (Casques blancs), le LCL Cuenot est tué d’une balle dans la tête à bout-portant dans la rue des Pins alors qu’il quitte le quartier général. Son assassinat n’a jamais été revendiqué.

Saint-Cyrien de la promotion lieutenant-colonel Jeanpierre (1959-1961), officier des Troupes de marine, il était alors détaché du 2e corps d’armée pour 4 mois en qualité d’observateur français, chargé de vérifier le respect du cessez-le-feu à Beyrouth.

Inhumé à Oraison (Alpes-de-Haute-Provence), son nom figure sur le monument aux morts de la commune.

NB : Le détachement des observateurs (DETOBS) français a été déployé au Liban du 29 mars 1984 au 3 avril 1986. 6 autres soldats sont morts pour la France pendant cette mission.

 

Rediffusé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr

Source : www.asafrance.fr
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.