ANNIVERSAIRE : 5 janvier 1952 : mort de l'ADC Vandenberghe (Tonkin - Indochine)

Posté le mardi 06 janvier 2015
ANNIVERSAIRE : 5 janvier 1952 : mort de l'ADC Vandenberghe (Tonkin - Indochine)

"Que la France me donne 100 Vandenberghe et nous vaincrons le Viêt Minh" : De Lattre de Tassigny.

Chef du commando n°24 aussi appelé commando des tigres noirs, Vande€nberghe conduit jusqu'à sa mort (à 24 ans), des missions en terrain ennemi avec des hommes issus du vietminh qu'il a lui-même retournés et formés pour la plupart. Sous-officier possédant des qualités de chef de guerre incroyables, il est l'un des cadres les plus décorés de l'armée française. C'est lui qui tente le sauvetage du fils de Lattre, le lieutenant Bernard de Lattre, lors de la bataille du Day et parvient à récupérer sa dépouille (Mai 1951). Malheureusement, 7 mois plus tard, l'une de ces recrues le trahit et l'assassine, durant son sommeil dans la nuit du 5 au 6 janvier dans son camp à Nam Dinh. Son assassin, le sous-lieutenant N'Guyen Thin Koy, ancien de la division 308, était manipulé par l'ennemi qui retenait en otage sa famille.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.