ANNIVERSAIRES.

Posté le vendredi 03 mai 2019
ANNIVERSAIRES.

3 mai 1958 : fin de la bataille de Souk Ahras
(Djebel el Mouadjène - Algérie)

 

Du 28 avril au 3 mai, plus de 30 compagnies ou escadrons sont engagés simultanément dans une vaste opération de bouclage à proximité du barrage électrifié (ligne Morice) édifié le long de la frontière tunisienne.

Les Français engagent le 9e RCP, 14e RCP, 18 RCP (régiments de chasseurs parachutistes),
60e RI, 152e RIM, 153 RIM, 26e RIM (régiment d’infanterie motorisée),
8e RA (artillerie) 3e GCNA (groupement des compagnies nomades d’Algérie),
1er REP, 2e REP, 3e  REI (régiments étrangers de parachutistes et d’infanterie),
18 hélicoptères, 150 véhicules au sol et des avions d’appui au sol,
contre :
1 300 combattants du FLN dont le 4e faïlek, son bataillon de choc qui tente de franchir la ligne Morice.

Au terme de la bataille, le FLN perd 620 hommes (le 4e failek est détruit) alors que côté Français les pertes s’élèvent à 47 morts (33 du 9e RCP dont le capitaine Beaumont, commandant la 3e compagnie), 68 blessés (dont 40 du 9e RCP).
3 prisonniers français capturés dans la région de Souk Ahras plusieurs mois auparavant sont exécutés en Tunisie en représailles.

Une promotion de l’ESM Saint-Cyr (Ecole spéciale militaire) a pris pour parrain le capitaine Beaumont (2005-2008). La 44e promotion de l’EMIA (Ecole militaire inter-armes) a pris pour parrain le col Gueguen (2004-2006).
Lire Volontaire du colonel Émile René Gueguen, qui commandait la 2e compagnie du 9e RCP et qui récupèrera le corps de Beaumont sur le terrain.

Découvrez les deux hors séries réalisés par l'ASAF en rapport avec ce thème :
- Les parachutistes français : un siècle d’histoire
- La France et son armée en Algérie 1830-1962

Source : www.asafrance.fr

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.