ARMEE DE l’AIR : Première mission de reconnaissance en Irak pour des avions français

Posté le lundi 15 septembre 2014
ARMEE DE l’AIR : Première mission de reconnaissance en Irak pour des avions français

par Laurent Lagneau Le 15-09-2014-Zonz Militaire – opex360.com

Arrivé, ce 15 septembre, à la base aérienne 104 d’Al-Dhafra, aux Émirats arabes unis, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian a annoncé que les premiers vols de reconnaissance français au-dessus du nord de l’Irak auraient lieu ce jour.

« Dès ce matin, les premiers vols de reconnaissance auront lieu avec l’accord et des autorités irakiennes et des autorités émiraties », a ainsi déclaré M. Le Drian, devant environ 200 militaires français. « Soyez donc prêts à intervenir », a-t-il poursuivi. « La France se tient prête en ces moments décisifs pour sa sécurité car c’est bien aussi la sécurité de la France que menace Daesh, ce pseudo Etat islamique », a-t-il encore ajouté.

Le 12 septembre, lors d’une visite en Irak, le président Hollande avait affirmé que la France était prête « à contribuer politiquement et militairement à trouver une issue à la crise à la demande des autorités de Bagdad ».

Selon un accord intergouvernemental signé en janvier 2008, la France dispose d’une base permanente aux Émirats arabes unis. L’Escadron de chasse 3/30 Lorraine, doté de 6 Rafale, y est installé. L’armée de l’Air compte également sur place un avion ravitailleur C-135 FR. Cette mission de reconnaissance annoncée par le ministre devrait être la première au-dessus de l’Irak impliquant des avions de combat depuis l’opération Alysse, qui, conduite dans les années 1990, était le volet français de celle appelée Southern Watch.

Le déplacement de M. Le Drian aux Émirats, où il rencontrera le prince héritier, Cheikh Mohammed ben Zayed al Nahyane, pour évoquer le dossier irakien et la première mission de reconnaissance française coïncident avec la tenue, à Paris, d’une conférence  réunissant une vingtaine de pays afin de définir les rôles de chacun dans la coalition internationale mise en place sous l’égide des États-Unis pour combattre les jihadistes de l’État islamique (EI).

Ces derniers ont par ailleurs revendiqué l’assassinat d’un troisième otage en un mois, en diffusant la vidéo de la décapitation de David Haimes, un ancien de la Royal Air Force reconverti dans les opérations humanitaires.

Source : Zone Militaire
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.