ARMÉE de l’AIR : Quelques lacunes dans l’équipement des forces spéciales

Posté le mardi 18 novembre 2014
ARMÉE de l’AIR : Quelques lacunes dans l’équipement des forces spéciales

par Laurent Lagneau Le 18-11-2014 – Zone Militaire – opex360

Dans l’avis qu’il a rendu au sujet des crédits destinés à l’armée de l’Air pour 2015, le député Christophe Guilloteau évoque longuement la situation au sein de l’Escadron de Transport 3/61 « Poitou » et du Commando Parachutiste de l’Air (CPA) n°10, deux unités dont il a rencontré les personnels pour les besoins de son rapport.

Les forces spéciales étant mises sous le feu des projecteurs depuis 2001 et, qui plus est, bénéficiant d’arbitrages favorables à l’issue du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale (LBDSN) de 2013, avec notamment un renforcement de leurs effectifs alors que la tendance générale est à la baisse, l’on pourrait penser que tout va pour le mieux pour les unités mises à la disposition du Commandement des opérations spéciales (COS).

Or, ce n’est pas tout à fait le cas. Récemment, le député Yves Fromion, déplorait les restrictions budgétaires qui frappent le 1er Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine (RPIMa), au sein duquel il a servi. Et de raconter l’anecdote du « SAS Rotofil« …

Pour le CPA 10 et le « Poitou », il subsiste quelques lacunes au niveau des équipements. Lacunes relevées par le député Guilloteau. L’une concerne les moyens dédiés aux transmissions, lesquelles transitent par des matériels américains.

« Les forces spéciales de la Task Force Sabre ont ainsi fait part au rapporteur de difficultés dans les capacités de transmission entre les hélicoptères, les avions et le commandement, liées à l’utilisation d’une seule fréquence reposant sur les satellites américains », rapporte le parlementaire.

« Le besoin des forces spéciales est en effet de disposer de terminaux de communication par satellites du type portable et portatif. Pour répondre aux contraintes de compacité, ce besoin est actuellement satisfait par des terminaux radio, en général de fabrication américaine, fonctionnant dans la bande de fréquence satellite faible débit. Les équipements portables actuels, sur les fréquences à plus haut débit, compatibles avec des satellites français, sont considérés comme trop lourds », explique encore M. Guilloteau.

Aussi, même si des études amont sont en cours pour remédier à ce problème, notamment dans le cadre du programme COMSAT NG,  le député estime qu’il est « de la plus haute importance pour l’autonomie stratégique de la France de se doter dans les meilleurs délais de moyens de communication militaires sécurisés et de renforcer les capacités de transmission entre les avions de chasse et le commandement ».

Le diable se nichant dans les détails, l’équipement individuel des personnels du CPA 10 et du Poitou, s’il « semble satisfaisant », pose certains problèmes. Notamment dans le domaine de l’optronique, où l’on apprend, dans l’avis du député, que certains opérateurs réparent leurs jumelles de vision nocturne (JVN) avec de la « bande adhésive ».

« Le rapporteur a également été frappé de constater que certains aviateurs s’équipent sur leurs propres deniers de matériels performants (casque écouteur limitateur de bruit par exemple) qui ne sont pas en dotation dans l’escadron ‘Poitou’ », écrit encore M. Guilloteau.

Enfin, autre lacune pour les unités spéciales de l’armée de l’Air : le recrutement. Le problème n’est pas nouveau : les forces spéciales peinent à recruter depuis plusieurs années déjà. Mais, apparemment, et selo le député, il s’aggrave.

« Le rapporteur se montre particulièrement préoccupé par les éléments d’information qui lui ont été fournis selon lesquels les forces spéciales de l’armée de l’air peinent de plus en plus à recruter les effectifs dont elles ont besoin, du fait d’un surengagement de ces derniers, de l’attachement des jeunes recrues à préserver une vie familiale stable et surtout d’un manque de reconnaissance qui lui a été à maintes reprises rapporté sur le terrain », a ainsi avancé M. Guilloteau.

 

 

Source : Zonz Militaire
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.