ARMEMENT : Avions ravitailleurs en 2013 : le MRTT en miettes

Posté le lundi 19 mai 2014
ARMEMENT : Avions ravitailleurs en 2013 : le MRTT en miettes

C’est un programme d’armement indispensable pour assurer la permanence de la dissuasion aérienne, pour accomplir des missions à plusieurs milliers de kilomètres de nos bases, pour permettre aux forces françaises une réactivité et une projection la plus performante.

Et pourtant ! Malgré les appels réitérés depuis plusieurs années par les chefs d’état-major et les parlementaires au lancement du programme MRTT, les avions ravitailleurs de l’armée de l’air, l’Etat s’obstine à faire comme si les appareils actuels, pour certains cinquantenaires, pouvaient encore suffire.

Le bilan comptable de 2013 est ici édifiant sur le décalage des discours officiels (« on va faire, c’est un programme crucial », …) et la réalité budgétaire : dans la loi de finances initiales pour 2013, étaient inscrits au profit des MRTT 368,2 millions d’euros d’autorisations d’engagement et 15,1 millions d’euros de crédits de paiement.

Au final, au 31 décembre 2013, on constate 0 euros d’autorisations d’engagement et 3,6 millions d’euros de crédits de paiement. Autant dire des miettes. Bercy peut se satisfaire de ce renoncement.

Les économies sont manifestes et visibles. 
Mais la France, les militaires et les Français ?

Source : François CORNUT – GENTILLE
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.