ARMEMENT : Le serial innovateur 2016.

Posté le jeudi 02 juin 2016
ARMEMENT : Le serial innovateur 2016.

Esprit d’initiative, pertinence opérationnelle, innovation… Le prix de l’audace du ministère de la Défense récompense tous les deux ans des hommes et femmes ayant mis au point une innovation  concourant à la réussite des missions en opération extérieures ou intérieures. Cette année, pour l’armée de Terre, c’est une petite lampe tactique et un désignateur laser pour Famas FELIN qui a remporté tous les suffrages.

 

Forts de leur expérience de terrain, des militaires et des civils du ministère de la Défense et de la gendarmerie sont à l’origine de nombreuses innovations mises en œuvre dans les armées. Pragmatiques et peu coûteuses, elles sont le fruit de la détermination de ces hommes et de ces femmes à améliorer une situation ou à résoudre un problème. C’est le cas de l’armée de Terre, en constante innovation, qui compte en ses rangs un certain nombre de « Géo Trouvetou » ou de « MacGyver ».

En la matière, l’adjudant Alexis, instructeur tir au 7e bataillon de chasseurs alpins et à l’Ecole de l’infanterie, est abonné aux innovations.

 

Dès 2013, déjà dans le cadre du prix de l’audace, le militaire propose au jury trois innovations, puis quatre l’année suivante. En 2016, il réitère à partir du constat simple effectué sur le terrain : aucune interface réglementaire ne permet de solidariser une lampe tactique et un désignateur laser sur un Famas Félin. Or, cette capacité d’éclairement est vitale aux troupes en combat de nuit et en milieu urbain. Après une première ébauche, l’adjudant  développe un concept d’interface qui fait ses preuves sur le terrain. Avec le soutien de la Mission pour le développement de l’innovation participative (MIP) et un partenariat avec l’entreprise Peace Surplus, 30 exemplaires sont réalisés. C’est ainsi pour son innovation certes, mais également pour sa ténacité, le caractère audacieux de son projet et pour son investissement personnel que le projet de l’adjudant a été primé. 

 

Lauréat 2014 : qu’est-il devenu ?

Le capitaine Jean-Baptiste, lauréat pour l’armée de Terre il y a 2 ans, a démarré la conception d’Auxylium à l’occasion de son projet de fin d’étude de l’Ecole militaire interarmes (EMIA). Soutenu par son école d’arme (l’Ecole de l’infanterie), il a pu faire évoluer son projet, récompensé au prix de l’Audace 2014, ce qui lui a donné la visibilité nécessaire pour permettre d’accélérer le développement de l’innovation et de lancer une expérimentation en conditions opérationnelles. 

Auxylium réunit sur un support de type smartphone ou tablette tactile l’ensemble des outils numériques utiles à la gestion d’action de combat pour un soldat sur le terrain. Cet équipement fait l’objet d’une étude pour être déployé prochainement au profit de l’opération Sentinelle. Affecté à la section technique de l’armée de Terre (STAT), le capitaine travaille comme conseiller militaire et innovation. L’innovateur amateur est rapidement devenu un innovateur professionnel…


Vidéo :  Présentation d'Auxylium connect (durée : 0min59).

Source : Ministère de la Défense
Commentaires (1)
  • Philippe Weber
    02 juin 2016 à 13:55 |
    Pour le chasseur, le pointeur laser avec LED WALTHER pour carabine Night Hunter, doit être tout aussi efficace !
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.