ARMEMENT : Une PME française spécialiste des systèmes infrarouges va passer sous pavillon américain.

Posté le lundi 21 mai 2018
ARMEMENT : Une PME française spécialiste des systèmes infrarouges va passer sous pavillon américain.

Créée en 1982, la PME française HGH Systèmes Infrarouges est une « pépite » technologique dans la mesure où elle développe et commercialise des systèmes optroniques permettant de surveiller des sites sensibles (bases militaires, installations nucléaires, etc) et détecter à distance des intrusions.

Ainsi, associé au logiciel CYCLOPE, son système SPYNEL est en mesure d’assurer la surveillance continue de zones étendues, par « l’acquisition temps réel d’images infrarouge de haute résolution sur 360° ». Il peut ainsi fournir une « alerte avancée sur tout type de cibles, tels que des hommes rampant, de petites embarcations en bois, des bateaux semi-rigides par mer forte, des drones, des avions furtifs… », à en croire la description donnée par HGH.

« Entièrement passif, robuste, compact, ce système de surveillance panoramique peut être installé et opérationnel en quelques minutes », fait encore valoir l’entreprise, qui propose également des produits dans les domaines de la métrologie et de la thermographie industrielle.

Soutenue par le pôle de compétitivité Systematic, cette PME a ainsi pu développer son système SPYNEL grâce au projet de recherche SafeAround, doté d’in budget de 2,6 millions d’euros.

Employant 83 personnes dans 7 pays et disposant d’un centre de R&D à Igny (Île-de-France), HGH a réalisé un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros en 2017, après avoir connu une forte croissance au cours de ces dernières années. Toutefois, elle passera bientôt sous pavillon américain.

En effet, un communiqué diffusé le 18 mai a annoncé que le fonds d’investissement américain Carlyle Europe Technology Partners III était entré en négociations exclusives avec HGH Systèmes Infrarouges en vue « d’acquérir une participation majoritaire au capital de ce spécialiste en systèmes infrarouges, aux côtés de l’équipe de direction. »

La prise de contrôle devrait être effective d’ici la fin de cette année.

« Ce futur partenariat avec Carlyle […] permettra au groupe HGH de prendre une autre dimension et d’accélérer son développement à l’international. […] La présence mondiale de Carlyle ainsi que son expérience et ses réseaux dans les secteurs de l’aéronautique et de la défense, du pétrole et de l’énergie, nous aideront à développer davantage le groupe à l’international et à gagner de nouveaux clients », a expliqué Thierry Campos, le Pdg de cette PME.

Le fonds américain ne cache pas que c’est le système SPYNEL qui l’intéresse le plus. « HGH a développé une technologie unique avec la gamme Spynel et son logiciel propriétaire Cyclope pour le traitement et l’analyse d’images permettant de détecter et de voir plusieurs cibles en même temps à 360 degrés. Nous sommes par ailleurs convaincus que le groupe Carlyle peut fournir à HGH une plateforme idéale pour accélérer sa croissance », a fait valoir Vladimir Lasocki, « Managing Director » et co-dirigeant du fonds Carlyle Europe Technology Partners.

En novembre 2016, l’ancien délégué général pour l’armement (DGA), Laurent Collet-Billon, avait déploré le fait que « beaucoup de groupes chinois et surtout américain venaient convoiter les pépites françaises, attirés par le modèle d’innovation français. » D’où la création, plus tard, de Definvest, un fonds d’investissement de la Défense doté de 50 millions d’euros et ayant « pour vocation de prendre des participations au capital des pépites technologiques du secteur de la Défense, aux côtés d’investisseurs financiers et industriels. »


Laurent LAIGNEAU
(Opex360)

 Article rediffusé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr

 

Source : www.asafrance.fr

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.