ARMEMENT : Le missile sol air Mistral 3 de MBDA détruit un drone

Posté le lundi 18 novembre 2019
ARMEMENT : Le missile sol air Mistral 3 de MBDA détruit un drone

Devant 15 délégations étrangères, les équipes de MBDA ont réalisé un tir de démonstration du missile Mistral 3 qui a détruit sa cible mobile type drone Mirach 40 située à plus de 7 km.

Le 6 novembre, un missile MBDA Mistral 3 a intercepté une cible mobile située à plus de 7 kilomètres et ce devant 15 délégations étrangères. Le tir de démonstration réalisé par les équipes de MBDA a été « effectué contre une cible de petite taille de type MIRACH 40 à partir d’un système complet comprenant un radar (Saab Giraffe 1-X), un centre de contrôle et de coordination LICORNE, et d’un lanceur ATLAS-RC », précise MBDA qui rappelle que « le missile Mistral 3, actuellement en service dans les forces françaises, est un missile de défense aérienne doté d’un autodirecteur à imagerie infrarouge et de capacités de traitement d’image évoluées lui permettant d’engager à grande distance des cibles à faible signature thermique telles que les drones, les missiles turbopropulsés ainsi que les embarcations rapides, tout en présentant une excellente résistance aux contre-mesures ». Il s'agissait de « démontrer les capacités du système MISTRAL dans un rôle anti-drone, face à une cible réelle en vol, représentative des petits drones représentant la menace aujourd’hui ». 

« Plusieurs systèmes LICORNE mettant en œuvre différentes configurations de capteurs (radar SAAB 1-X, veille IR, caméras télé opérées) et de lanceurs (ATLAS RC et MANPAD) étaient déployés sur le site afin d’illustrer les performances globales du système contre les drones, ainsi que les capacités du missile à accrocher ce type de cible », poursuit le missilier européen qui précise que « l’Atlas-RC est un lanceur mettant en œuvre une tourelle automatisée, emportant deux Mistral prêts au tir et pilotée depuis la cabine du véhicule. Elle est équipée de capteurs jour/nuit assurant la surveillance et la conduite de tir ».

Le LICORNE, quant à lui, est « un centre de commandement et de coordination, développé à partir d’un ensemble de composants logiciels aujourd’hui éprouvés sur les systèmes de défense aérienne Mistral et VL MICA de MBDA. Il permet ainsi de coordonner les tirs de 8 systèmes Atlas-RC et de les relier à des systèmes de commandement du niveau supérieur, y compris via des liens évolués comme la liaison 16 ou des liaisons satellites. Pouvant également utiliser des capteurs radars ou optroniques, LICORNE offre un préavis suffisant au lanceur Atlas-RC pour exploiter l’ensemble du domaine de tir Mistral ».

La Rédaction d’Air et Cosmos

Crédit photo : MBDA France

Rediffusé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr

 

Source : www.asafrance.fr
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.