ASAF: Edito de la revue « ENGAGEMENT » de décembre 2015 - L’ARMÉE AU COEUR DE LA NATION.

Posté le dimanche 27 décembre 2015
ASAF: Edito de la revue « ENGAGEMENT »  de décembre 2015 - L’ARMÉE AU COEUR DE LA NATION.

L’armée

Si elle demeure muette, l’armée est maintenant bien visible ; elle rassure par sa présence et suscite plus que jamais l’intérêt. Déployées initialement devant les écoles et les synagogues, les unités militaires participent maintenant au bouclage de secteurs dans des opérations de neutralisation ciblées de terroristes islamistes.

Qu’en sera-t-il demain si cinq ou dix opérations de ce type doivent être déclenchées simultanément ?

Qui peut affirmer que les forces spéciales, voire d’autres unités ne seront pas engagées face à un ennemi qui dispose d’un véritable arsenal de guerre ? Il faut s’y préparer.

Mais l’ennemi immédiat que la France doit affronter aujourd’hui dispose sur son sol d’un considérable vivier potentiel de terroristes. Pourquoi ?

Qui peut nier que les déclarations de repentance dénigrant notre passé, la méconnaissance de l’Histoire et de la géographie de notre pays par les jeunes générations, le laxisme de l’État face à la violence quotidienne et la diminution continue de notre effort de Défense et de sécurité ont contribué à faciliter la fragmentation et l’affaiblissement de la France, au point d’être perçue comme une proie facile ?

 

Les Français

Après les massacres perpétrés au cœur de Paris, les Français doivent se rappeler qu’ils appartiennent à une grande Nation qui doit vaincre. Il leur faut retrouver l’identité de leur Patrie, exprimer leur fierté d’être les héritiers d’un patrimoine unique.

Ils doivent puiser dans leur Histoire les valeurs auxquelles se référer, celles qui ont fait la force et le rayonnement de la France depuis quinze siècles ; ils doivent comprendre que seuls, ils ne peuvent rien, mais qu’ensemble ils sont invincibles ; enfin, ils doivent mesurer le prix des sacrifices à consentir pour vivre libres.

Ils scandent aujourd’hui la devise de la France ; ils se regroupent instinctivement autour du drapeau qui symbolise l’unité de la Nation ; ils chantent en chœur la Marseillaise qui marque la détermination dans le combat. Le patriotisme est-il de retour ?

L’action

Maintenant, il faut faire la guerre sans état d’âme sauf à laisser perpétrer d’autres massacres peut-être plus dramatiques encore. L’armée doit remonter vigoureusement en puissance et être soutenue par la Nation tout entière Le temps de l’effort, de la rigueur et de la vérité est arrivé ; il n’y plus de place pour la démagogie et le double jeu politicien.

Il faut « faire face » selon la devise de Guynemer dont sa dernière citation mentionnait qu’il était « de la race des héros ».

 

 

Henri PINARD LEGRY

Président de l’ASAF

Source : ASAF
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.