ATTAQUE en Syrie - Évaluation nationale : Attaque chimique du 7 avril 2018 (Douma, Ghouta orientale, Syrie)

Posté le samedi 14 avril 2018
ATTAQUE en Syrie - Évaluation nationale : Attaque chimique du 7 avril 2018 (Douma, Ghouta orientale, Syrie)

Évaluation nationale

 

Attaque chimique du 7 avril 2018 (Douma, Ghouta orientale, Syrie)


Programme chimique syrien clandestin

14 avril 2018

 

 

Ce document est constitué d’analyses techniques d’informations de source ouverte et de renseignements déclassifiés obtenus par les services français.

 

…..

 

 

Conclusion

 

 

Sur la base de cette évaluation d’ensemble, en raison des renseignements recueillis par nos Services, et en l’absence à ce stade d’échantillons chimiques analysés par ses laboratoires, la France estime donc (1) que, sans doute possible, une attaque chimique a été conduite contre des civils à Douma le 7 avril 2018, et (2) qu’il n’existe pas d’autre scénario plausible que celui d’une action des forces armées syriennes dans le cadre d’une offensive globale dans l’enclave de la Ghouta orientale.


Les forces armées et de sécurité syriennes sont également estimées responsables des autres actions intervenues dans la région dans le cadre de cette même offensive en 2017 et 2018.

La Russie a indéniablement apporté un soutien militaire actif aux opérations de reconquête de la Ghouta orientale. Elle a par ailleurs constamment apporté une couverture politique au régime syrien sur l’emploi de l’arme chimique, que ce soit au CSNU ou à l’OIAC, en dépit des conclusions contraires du JIM

.

Cette évaluation sera mise à jour au fur et à mesure du recueil de nouvelles informations.



Source : Ministère des Armées

 

Rediffusé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr

 

 

Pour télécharger le rapport, cliquez sur le PDF ci-dessous.
logo pdf

Source : www.asafrance.fr

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.