AVIATION. "Phénix ", le nouvel arrivant !

Posté le mercredi 03 octobre 2018
AVIATION. "Phénix ", le nouvel arrivant !

C’est le nom de « Phénix » qui a été donné par l’armée de l’Air à la version française de l’A-330 MRTT (Multi-Role Tanker Transport), version militarisée de l’Airbus A-330 dont plus d’un millier sont en service dans le monde.

Cet avion est réalisé par Airbus Defence and Space en modifiant un A 330-200 civil produit à Toulouse par Airbus.

La modification ajoute des équipements de ravitaillement ( pompes, nacelles, boom ) et les systèmes de commande et de visualisation associés, militarise les systèmes de l’avion : nouveaux équipements tels que TACAN, Liaison 16, remplacement des VHF civiles par des V/UHF, du transpondeur civil par un IFF, ajout des circuits de ravitaillement dans le Flight Management System )  mais ne diminue pas les capacités de l’avion de base pour ce qui concerne la capacité cabine ou soutes : les réservoirs structuraux de l’A-330-200 lui permettent d’emporter jusqu’à 139 m3 de carburant ( 111 t ) ce qui rend inutile le recours à des réservoirs additionnels.

 

Le Phénix mérite l’appellation MRTT en pouvant être opéré dans différentes configurations cabine :

  • une configuration légère avec seulement 88 sièges dans la partie arrière de la cabine.
  • une configuration de transport de passagers avec 271 sièges.
  • deux configurations EVASAN, l’une intégrant 10 modules MORPHEE, l’autre permettant de transporter jusqu’à 40 patients avec un suivi médical plus léger (avec toujours les 88 sièges “ de base).

 
Le Phénix remplacera les C-135 du Bretagne mais aussi les A-310 et A-340 de l’escadron de transport « Estérel » avec une flotte prévue de 14 appareils pour en remplacer donc 19.

Dans toutes ses missions et quel que soit le critère retenu, un Phénix offrira au moins 50 % de capacité supplémentaire par rapport au C-135 (et souvent nettement plus) ....

 

C’est ce qu’ont pu constater les utilisateurs actuels du MRTT (Australie, Arabie Saoudite, EAU, Grande-Bretagne). 

Le premier Phénix sera livré à l’automne 2018, après une année d’essais de qualification et le programme devrait s’achever en 2025.

 

 

Les performances (d'après le site officiel d'Airbus Military) sont résumées dans le tableau ci après :

mission

ravitaillement

carburant disponible

transport

autonomie de MRTT

rayon d'action d'Eurofighter

sans mission

111 tonnes lors de décollage

14 800 km

transport

111 tonnes lors de décollage

250 passagers, soit 20 tonnes environ

12 000 km

transport

111 tonnes lors de décollage

200 personnels de sauvetage et matériaux

10 200 km

transport

111 tonnes lors de décollage

291 passagers et 43 tonnes de charge

8 330 km

 

ravitaillement

tous

50 tonnes (62 500 lit.) de ravitaillement sur 111

1 852 km durant 4h30

ravitaillement

tous

60 tonnes (75 000 lit.) de ravitaillement sur 111

926 km durant 5h

ravitaillement

Eurofighter

111 tonnes au total (MRTT et Eurofighter)

...

6 700 km

ravitaillement et transport

4 Eurofighter

111 tonnes au total (MRTT et Eurofighter)

20 tonnes de charge

...

5 200 km

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé comparatif

 

C-135 FR : 89 t de pétrole -- 126 Passagers -- 25 t de fret

A-330 MRTT : 111 t de pétrole -- 300 Passagers -- 45 t de fret

 

 

 

Au total l’armée de l’air française sera dotée de 14 A-330 MRTT qui remplaceront et les 14 C-135 des FAS et les Airbus A-310 et A-340 de l’escadron de transport aérien « Estérel » compte tenu des capacités du MRTT.

 

 

 

 

 

Sources :

 

Airbus Military France

FAS

ANFAS

Wikipedia

 
Source photo : Olivier Ravenel - Arrmée de l'Air

Rediffusé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr

Source : www.asafrance.fr

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.