CERTIFICATION : Les Armées, exemplaires en matière de gestion des données de santé

Posté le vendredi 21 février 2020
CERTIFICATION : Les Armées, exemplaires en matière de gestion des données de santé

Les données personnelles de santé sont des données sensibles. Alors que leur accès est encadré par la loi pour protéger les droits des personnes, le ministère des Armées vient d’être certifié hébergeur de données de santé par l’Agence du numérique en santé (ANS). Il rejoint ainsi les meilleurs professionnels certifiés « hébergeur de données de santé » (HDS) du monde privé et devient le premier opérateur au sein d’un ministère à pouvoir proposer une offre de cette nature sur les derniers standards. 

La certification HDS décernée par l’Agence du numérique en santé confirme la fiabilité des installations d’hébergement des données du ministère des Armées, hautement sécurisées. L’hébergement de données de santé permettra au ministère de développer sa connaissance de la population des patients militaires et des pathologies spécifiques : un atout pour améliorer le conseil au commandement, la prévention et les traitements.

Alors même qu’il n’est pas concerné par le champ de la réglementation sur l’hébergement des données de santé, le ministère des Armées a fait le choix de l’exemplarité et s’est donc soumis au processus de certification institué par le décret du26 février 2018. Cette démarche s’inscrit dans la volonté du ministère de traiter de manière sécurisée les données de santé de ses ressortissants, par nature sensibles et opérationnelles. La DIRISI (voir encadré) a donc entrepris de se faire certifier sur l’intégralité des domaines et de répondre ainsi aux exigences attendues pour l’ensemble des six activités d’hébergement d’infrastructures physiques et de services de gestion des données de santé. Les travaux de certification ont été facilités par la norme ISO 9001 (Qualité) déjà maitrisée par les équipes de la DIRISI depuis 10 ans. La procédure a mobilisé de nombreuses équipes de la DIRISI et du Service de santé des Armées dès 2018.

Florence Parly, ministre des Armées, salue le travail de la Direction interarmées des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’information (DIRISI) et du Service de santé des armées (SSA) qui a abouti à l’obtention de cette certification exigeante.


 Ministère Armées/DICOD
                                                                                                                                   18/02/2020

 

 

Opérateur ministériel des Systèmes d’information et de communication (SIC), la Direction interarmées des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’information de la défense (DIRISI) conçoit, développe et protège les moyens qu’elle met en oeuvre. Elle gère les architectures des systèmes de télécommunications liés aux opérations (réseaux informatiques, moyens radios et satellitaires), les systèmes d’information (SI) propres à certains métiers (ressources humaines, financiers, etc.), stocke les données dans des datacenter et sécurise l’ensemble de ces réseaux. La DIRISI appuie les forces interarmées engagées en opérations extérieures, en missions intérieures et en exercices en fournissant les SIC nécessaires et contribue au fonctionnement quotidien et à la modernisation du ministère des Armées. La préoccupation opérationnelle est constante pour délivrer aujourd’hui les meilleurs services possibles et faire évoluer l’offre de services pour répondre aux besoins de demain.

Source : www.asafrance.fr
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.