DÉCÈS du général d'armée (2s) Jean DELAUNAY.

Posté le jeudi 09 mai 2019
DÉCÈS du général d'armée (2s) Jean DELAUNAY.

Le général d’armée Jean DELAUNAY, adhérent de l’ASAF, est décédé le 8 mai au Chesnay à l’âge de 96 ans.

Né le 27 janvier 1923 à Paris, Jean DELAUNAY est saint-cyrien de la promotion La veille au drapeau (1943) regroupée à Coëtquidan en 1945 à la Libération au sein de la promotion Victoire.

Après avoir été affecté aux chantiers de jeunesse, il avait terminé la Seconde Guerre mondiale comme maréchal des logis au 13e régiment de dragons.

A sa sortie de l’école d'application de l'arme blindée cavalerie (EAABC), il est affecté successivement aux 1er régiment de spahis algériens (RSA)en Afrique du Nord (AFN), au 5e régiment de cuirassiers (RC) en Indochine où il blessé et amputé de la main.

Il est affecté ensuite au 1er RC en Allemagne, à l’école d'état-major ; il sert comme chef du bureau opération d'un état-major en Algérie avant de rejoindrel’école supérieure de guerre (ESG) et de commander le cours tactique de l’école de cavalerie de Saumur.

Affecté en administration centrale, il rejoint ensuite le 8e régiment de hussards comme commandant en second puis chef de corps de 1966 à 1968.

Il dirige ensuite le centre d'études tactiques de l'armée de Terre (CETAT) de l’état-major de l'armée de Terre  avant de suivre les cours du centre des hautes études militaires (CHEM/IHEDN) et d’être affecté comme chef d'état-major (CEM) de la 5e région militaire (RM) à Lyon où il est promu général en 1974.

Il commande ensuite la 10e brigade mécanisée de Reims, l’EAABC puis les écoles de l’armée de Terre.

Promu général d’armée, il est nommé chef d'état-major de l'armée de Terre (CEMAT) en 1980 et, en désaccord avec le pouvoir politique sur les choix de défense, quitte ses fonctions en démissionnant en avril 1983.

Visiteur de prison, conférencier et engagé dans le monde associatif, il a publié plusieurs ouvrages dont La foudre et le cancer.

Grand officier de la Légion d’honneur, il était titulaire de la croix de Guerre des TOE et de la croix de la Valeur militaire.

 

Diffusé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr

Source : www.asafrance.fr
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.