Découvrez le dossier de présentation de l'Engagement N°123 de l'ASAF.

Posté le mardi 18 juin 2019
Découvrez le dossier de présentation de l'Engagement N°123 de l'ASAF.

EDITO : ABNÉGATION

Le 10 mai, les Français ont pris une nouvelle fois conscience de ce qu’était l’héroïsme dans l’action, celui dont a fait preuve le groupe de commandos qui, malgré la mort sous leurs yeux de deux de leurs camarades, ontp oursuivil la mission jusqu’à son accomplissement.

Deux jours avant, le 8 mai, c’était la date anniversaire qui marque à la fois la libération d’Orléans annonçant celle de la France face aux Anglaisen 1429 et la capitulation sans condition de l’Allemagne nazie à Reims en 1945. Le lendemain 10 mai, la France célébrait la fête de Jeanne d’Arcetdupatriotisme, officielle depuis 1920. Le courage et l’abnégation dont font preuve nos armées, de génération en génération, ne sont possibles que parce que chaque soldat a fait le choix, à 18 ans, de servi rjusqu’au sacrifice de sa vie si nécessaire, la France, notre patrie,terre de nos pères, patrimoine qui nous unit, communauté d’hommes et de femmes liés depuis des siècles et qui partagent un destin commun.

Le sang versé généreusement durant la Grande Guerre puis lors de la Seconde Guerre mondiale est le même que celui que versèrent nos Anciens en Corée, en Indochine, en Algérie ou que celui qui rougit aujourd’hui les sables du Sahel. Entre les Poilus tombés hier dans les assauts des tranchées ennemies et les combattants d’aujourd’hui lors des opérations extérieures, il y a un lien indéfectible, celui du sang.

La fraternité qui unit tous les soldats au combat doit conduire tous les Français à s’interroger et les inciter à rejeter les querelles stériles qui déshonorent ceux qui les suscitent, à refuser les insultes, à dénoncer les mensonges, à condamner les surenchères irresponsables et autres propos démagogiques, autant que les innombrables revendications decommunautés et groupes toujours plus vindicatifs qui contribuent à déchirer le tissu national et ainsi à disloquer la France. 

Faut-ilêtre aveugle pour ne pas voir les redoutables défis que nous devons relever au plustôt face à « la puissance numérique américaine et la puissance tellurique chinoise » selon l’expression de monsieur Jean-Claude Empereur dans ses articles et conférences pour l’ASAF ?

« C’est la gloire qui fait l’unité française ; c’est la satisfaction en commun de nos grands sentiments d’honneur, de sacrifice, de désintéressement. Que cela manque, la France se défait. » (Maurice Barrès cité par Arnaud Teyssier dans De Gaulle 1969, l’autre révolution.) Henri PINARD LEGRY Président de l’ASAF

Henri PINARD LEGRY
Président de l’ASAF

Pour découvrir le dossier de présentation de l'Engagement n°123 (été 2019) de l'ASAF dans son intégralité, cliquez sur le PDF ci-dessous. N'hésitez pas à le télécharger et à le diffuser au sein de votre réseau.
logo pdf

Source : www.asafrance.fr
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.