EQUIPEMENT : Commandes de 8 hélicoptères H225M Caracal et d’un prototype du Système de drone aérien marine (SDAM)

Posté le jeudi 15 avril 2021
EQUIPEMENT : Commandes de 8 hélicoptères H225M Caracal et d’un prototype du Système de drone aérien marine (SDAM)

Destinés à équiper l’armée de l’Air et de l’Espace (AAE), les 8 hélicoptères seront livrés en 2024 et 2025 et initieront le remplacement des hélicoptères de manœuvre SA330 Puma, dont l’âge moyen est de 43 ans. Ils contribueront ainsi à former une flotte homogène, l’Armée de l’Air et de l’Espace ayant déjà dix hélicoptères Caracal en service.

Cette commande, d’une valeur d’environ 300 millions d’euros, est anticipée (et non supplémentaires Note de l’ASAF) par rapport à la planification de la Loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025. Elle permettra de garantir une charge de travail équivalente à 960 emplois pendant trois ans au sein de Airbus Helicopters, de ses équipementiers principaux Thales et Safran, et de leurs sous-traitants Petites et moyennes entreprises (PME) et Entreprises de taille intermédiaire (ETI).

Elle permettra également de doter l’armée de l’Air et de l’Espace d’appareils performants et polyvalents au dernier standard, capables de réaliser, dans des environnements les plus exigeants, des missions difficiles.

 

La 2e commande du jour vise à acquérir un prototype de drone aérien pour la Marine nationale : le SDAM. Une fois opérationnel, ce « drone-hélicoptère » sera un véritable éclaireur pour les frégates françaises grâce à son rayon d’action de 185 km.   

 
1/ Commande 8 hélicoptères Caracal pour l’Armée de l’Air et de l’Espace 

Afin de soutenir l’industrie aéronautique frappée de plein fouet par la crise sanitaire, le ministère des Armées a décidé d’acquérir de manière anticipée huit hélicoptères H225M Caracal en remplacement des SA330 Puma. Les premières livraisons des H225M arriveront dès 2024 et compléteront l’actuelle flotte de l’Armée de l’Air et de l’Espace en matériels neufs.

Plus performant que les SA330 Puma, le H225M Caracal est le dernier standard des hélicoptères de la famille des Super Puma. En service depuis 2006, le Caracal est un appareil moderne et optimisé pour effectuer des missions de recherche et de sauvetage au combat. Il est également utilisé lors des missions de manœuvre et d'évacuation sanitaire. Polyvalent, le Caracal assure ces nombreuses missions, de jour comme de nuit, aussi bien sur le territoire national qu’en opérations extérieures.

Ravitaillable en vol, par des avions de transport tactiques (de type C130-J dès aujourd’hui et A400M Atlas à partir de 2022), le Caracal dispose des meilleures allonge et autonomie de sa catégorie, un atout militaire déterminant.

Engagé dans les opérations extérieures menées par les forces spéciales, les Caracal ont également été employés au cours de l’année 2020 sur le territoire national et dans le cadre de l’opération Résilience. Trois Caracal de l’escadron d’hélicoptères 1/67 « Pyrénées » ont ainsi permis de transférer 16 patients du Centre médical d’évacuation d’Orly, vers des hôpitaux moins engorgés en province.

 

2/ Commande d’un prototype de drone aérien pour la Marine nationale

La commande d’un prototype de drone aérien pour la Marine nationale (SDAM) permettra de poursuivre les expérimentations afin de doter à terme la Marine nationale d’un drone naval efficace et performant. Ce drone sera construit sur la base d’un hélicoptère Cabri G2 (700kg environ) de la société Guimbal.

Cette coopération entre entreprises de tailles très différentes est exemplaire. Ce drone-hélicoptère devra maîtriser l’appontage automatique sur de petites plateformes de bâtiments de combat, ce qui constituera une avancée majeure à l’échelle mondiale.

Tactiquement, sa complémentarité avec les hélicoptères offrira à la marine nationale une extension considérable de son appréciation de situation. Pensé pour emporter deux charges utiles complémentaires, doté d’une autonomie de 10h et d’un rayon d’action de 185 km, il sera un véritable éclaireur pour repérer, identifier, classifier les menaces et les comportements anormaux.

Cette commande pérennise 15 emplois pendant deux ans, ainsi que l’expertise d’Airbus Helicopters et de ses sous-traitants, notamment la société Hélicoptères Guimbal.

 
 Rediffusé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr
Retour à la page actualité

Source : asafrance.fr