LIBRE OPINION : 14 juillet: près de 80 pays invités sur les Champs-Elysées (actualisé)

Posté le samedi 07 juin 2014
LIBRE OPINION : 14 juillet: près de 80 pays invités sur les Champs-Elysées (actualisé)

Commémorations du centenaire de la Grande Guerre oblige, les cérémonies parisiennes du 14 juillet seront très cosmopolites et placées sous le signe de "la fraternité internationale".

A peu après 80 pays (initialement ils étaient 72) dont des ressortissants ont pris part à la Grande guerre ont en effet été invités à participer aux commémorations.

A chacun de ces pays, il a été proposé d'envoyer:
- un représentant du gouvernement (ministre de la Défense par exemple),
- une petite délégation de trois militaires dont un porte-drapeau (drapeau national), qui ne défilera pas mais prendra part à l'animation d'ouverture,
- quatre jeunes gens (deux filles et deux garçons) qui prendront part à l'animation finale.

Parmi ces pays, des pays alliés de la France, des pays qui étaient alors des colonies françaises (comme le Vietnam, le Sénégal ou l'Algérie), et d'autres qui faisaient partie des adversaires d'alors (Allemagne, Autriche, Turquie). 

La venue de deux pays (Algérie et Vietnam) fait polémique au motif que leurs armées ont commis des exactions contre leurs propres ressortissants et les troupes françaises lors de conflits ultérieurs (quid de l'Allemagne alors?) ou que des unités de ces armées seraient amenées à défiler sur les Champs-Elysées (ce qui ne sera pas le cas, puisque le passage des drapeaux et de leurs petites gardes sur les Champs sera très limité).

Sur la participation de l'Empire à la Grande guerre,

- 173 000 Algériens mobilisés et 23 000 tués
- 164 000 mobilisés en AEF/AOF et 35 000 tués
- 88 000 Tunisiens mobilisés et 10 500 tués
- 25 000 Marocains mobilisés et 2 000 tués
- 43 000 Indochinois mobilisés et 1 120 tués.

(Note de l’ASAF : D’autres sources fiables évaluent le nombre de marocains tués au cours de la Grande Guerre, à près de 9 000 et non à 2 000 comme mentionné ci-dessus).

Source : Philippe CHAPLEAU
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.