LIBRE OPINION : Du bon pour le service civique

Posté le jeudi 22 mai 2014
LIBRE OPINION : Du bon pour le service civique

SONDAGE : Plus de six Français sur dix approuvent l'idée de le rendre obligatoire pour les 16-25 ans

L'armée a là cote auprès des Français. Ils sont 72 % à 8n avoir une bonne opinion, selon un sondage exclusif YouGov pour 20 Minutes'. Et 5i,7 % des sondés seraient même favorables au rétablissement du service militaire, suspendu en 1997. L'idée d'un service civique obligatoire pour les 16-25 ans est approuvée par 64,4 % des Français. Actuellement. cet engagement volontaire peut être effectué auprès d'associations, de collectivités territoriales ou d'établissements publics en France ou à l'étranger.

« Une nostalgie »

« Cette bonne opinion du service civique obligatoire est à mettre en rapport avec la fin du service militaire, car il y a une nostalgie», souligne Elyamine Settoul, chercheur à l'Institut européen de Florence. « Les Français entretiennent un rapport paradoxal avec le service militaire ». ajoute Sébastien Jakubowstti. maître de conférences à AgroSup Dijon. « Si le dispositif était inégalitaire et décrié jusqu'à sa fin, paradoxalement, le mythe du servie» militaire continue à se construire aujourd'hui. » Quant à rendre obligatoire un service civique. « cet attrait peut également provenir du fait qu'il n'est pas forcément militaire, mais aussi civil », précise-t-iL

Au chapitre des femmes dans l'armée, 72.3 % des Français estiment - normal que les femmes puissent accéder à toutes les fonctions dans l'armée ». ce qut implique les métiers en première ligne. 

L'armée française est l'une des plus féminisées au monde, même si la place des femmes n'a pas été facile à conquérir ». explique Sébastien Jakubowski. « Mais les Français sont-ils vraiment égalitanstes ? En opération extérieure, un jour ou l'autre, une militaire française sera tuée. Quelle sera alors la réaction de l'opinion publique face à cette mort ? »,s'interroge-t-il.

Enfin, si les Français ont une bonne opinion de l'armée, ce n'est pas le cas pour leur chef, en l'occurrence le président de la République. François Hollande totalise 52.8 % de mauvaise opinion, tandis que 31.5% en ont une opinion favorable. « S'il est effectivement le chef des armées, il n'est pas perçu comme un militaire dans l'opinion publique, mais comme un homme politique ». souligne Elyamine Settoul.

Etude réaliséeen ligne du 29 au 30 avril, auprès de 1 056 personnes, auprès d’un échantillon représentatif établi selon la méthode des quotas.

Source : Par Anne-Laetitia Béraud - « 20 minutes.fr »
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.