LIBRE OPINION : Les vétérans américains s’estiment maltraités par leur administration

Posté le lundi 19 mai 2014
LIBRE OPINION : Les vétérans américains s’estiment maltraités par leur administration

Des anciens combattants qui n’ont pas accès aux soins dont ils ont besoin, des retards dans les traitements et des décès… Eric Shinseki, le ministre américain des anciens Combattants, est au cœur d’un scandale. Au Congères, des élus veulent des explications et des sanctions. Dans un pays en guerre depuis 13 ans, les anciens combattants d’Irak et d’Afghanistan sont nombreux. Ils s’ajoutent à ceux qui sont rentrés du Vietnam dans les années 1970, et aux soldats de la Seconde Guerre mondiale. En tout, aux Etats-Unis, ces anciens combattants représentent une population de 21 millions de personnes. Et lorsque ces vétérans dénoncent un manque de soin, cela provoque un scandale national. 40 anciens combattants seraient morts des suites de maladies non soignées ou prises en charge trop tard. Ils dénoncent des rendez-vous repoussés et des informations travesties par les hôpitaux du ministère de la Défense.

Transparence exigée

Le ministre chargé des anciens combattants, Eric Shinseki a été passé sur le grill par des sénateurs, qui ont demandé sa démission. « Je n’ai pas pris ces responsabilités pour trahir les vétérans. Je suis là pour améliorer leur situation », s’est-il défendu. « Je ne les ai pas abandonnés. Nous avons diligenté un audit national pour savoir si nos procédures sont respectées. » Mais l’audition du ministre, et la conférence de presse qu’il a donnée par la suite, ne semble pas avoir atténué les critiques. L’association des vétérans d’Irak et d’Afghanistan, la plus importante organisation aux Etats-Unis, n’est pas satisfaite par les explications d’Eric Shinseki. Ces vétérans demandent des sanctions immédiates et une transparence totale dans l’enquête diligentée sur demande de la Maison Blanche.

Source : Anne-Marie CAPOMACCIO RFI
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.