LU POUR VOUS : " Quand les finances désarment la France" de Hugues ESQUERRE aux Editions Economica.

Posté le jeudi 17 décembre 2015
LU POUR VOUS : " Quand les finances désarment la France" de Hugues ESQUERRE aux Editions Economica.

Quand les finances désarment la France

Hugues Esquerre – Editions Economica

94 pages, 19 €

Dans ses deux ouvrages précédents –Dans la tête des insurgés et Replacer l’armée dans la Nation -, Hugues Esquerre nous faisait bénéficier de ses réflexions suite à un séjour en Afghanistan, puis comme officier soucieux de la préservation du lien Armée-Nation. Cette fois-ci, devenu haut-fonctionnaire après avoir quitté l’institution militaire, il lance un véritable signal d’alarme destiné à faire prendre conscience à nos concitoyens que l’esprit de Défense ne se mesure pas aux déclarations incantatoires mais à la réalisation des moyens humains et matériels que les autorités politiques consacrent aux armées.

Pour ce faire, s’appuyant sur des graphiques et des tableaux éloquents, il examine l’exécution des 12 lois de programme et de programmation militaire votées depuis le début de la Vème   République et montre ainsi que, en matière de crédits militaires, les choix politiques faits à travers les lois de finances se caractérisent par une remarquable constance à la baisse malgré un environnement géostratégique qui ne s’est pas stabilisé.

Cette situation conduit à une réduction inexorable de l’outil de défense aggravée par le fait que, au  sein du budget de la Défense, les crédits d’équipement constituent la variable d’ajustement. En effet, leur diminution oblige au maintien en service de matériels anciens et génère une augmentation de leurs coûts de maintenance et donc des crédits de fonctionnement, alors compensée par une nouvelle amputation des crédits d’équipement !

L’auteur attire aussi notre attention sur l’obligation des entreprises d’armement françaises, confrontées à des commandes de plus en plus restreintes, de privilégier leurs activités civiles ce qui entraînera à terme une perte irrémédiable de capacités pour les armées et donc leur incapacité à remplir leur mission.

Alors que faire pour sortir de cette spirale mortifère ? Hugues Esquerre estime que les autorités de l’Etat doivent en tout premier lieu, et non seulement sous le coup de l’émotion, promouvoir inlassablement auprès de nos concitoyens la conscience de l’utilité de la Défense, tout en réduisant le déficit public afin de pouvoir recentrer leurs efforts financiers au profit des trois fonctions régaliennes essentielles – défense, sécurité et justice -, et ainsi d’empêcher la dégradation structurelle de la Défense par manque d’investissements.

Se lisant d’une traite comme un roman policier dont on connaît malheureusement l’issue, cet opuscule très dense doit être absolument connu de tous ceux qui veulent que la France assure son avenir.

                                                                       

Marcel VALENTIN

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.