OPÉRATION CHAMMAL : Point de situation au 16 avril

Posté le lundi 20 avril 2015
OPÉRATION CHAMMAL : Point de situation au 16 avril

Cette semaine, la force Chammal a réalisé 51 sorties, dont 12 aboutissant à des frappes, dans les régions de Ramadi, Baiji, et Sinjar. Dix-sept objectifs ont ainsi été neutralisés, incluant des positions de tir, check points, postes de combat, véhicules, bâtiments et combattants du groupe Daech. Deux autres frappes ont aussi été effectives sur des combattants dans la région Karmah. Depuis la mer, le porte-avions Charles de Gaulle a assuré du 12 au 16 avril la permanence aéronavale de la coalition, permettant au porte-avions USS Theodore Roosevelt de prendre, hors du golfe, la relève de l’USS Carl Vinson qui rentre à son port de base.

En parallèle, au sol, les activités d’instruction conduites à Bagdad au profit de l’ICTS se poursuivent. Les 300 stagiaires arrivés la semaine dernière continuent leur formation initiale.

Lancée depuis le 19 septembre 2014, l’opération Chammal mobilise 3 200 militaires. Elle vise, à la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliées de la France présents dans la région, à assurer un soutien aérien aux forces irakiennes dans la lutte contre le groupe terroriste autoproclamé Daech. Le dispositif complet est actuellement structuré autour de douze avions de chasse de l’armée de l’Air (six Rafale et six Mirage 2000D), d’un avion de contrôle aérien E3F, d’un avion de patrouille maritime Atlantique 2, et du groupe aéronaval et de son groupe aérien embarqué (douze Rafale Marine, neuf Super Etendard modernisés et un Hawkeye).

Sources : État-major des armées

Source : EMA
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.