OPERATION CHAMMAL : Point de situation au 3 décembre 2015.

Posté le mardi 08 décembre 2015
OPERATION CHAMMAL  : Point de situation au 3 décembre 2015.

Daech est aujourd’hui sous pression, à l’intérieur et aux périmètres de la zone qu’il contrôle

En Irak, au Nord et à l’Est, la coalition consolide ses positions dans la région de Baiji et dans la région de Sinjar. À Sinjar, l’offensive des forces irakiennes a permis de couper l’axe entre Raqqah et Mossoul qui servait de cordon logistique à Daech. Face à cette situation,Daechmultiplie ses actions de harcèlement et cherche à renforcer ses points forts.

À l’Ouest de l’Irak, le long de l’Euphrate, les forces irakiennes, bénéficiant de l’appui aérien de la coalition, ont réussi à encercler la ville de Ramadi. Elles exercent par ailleurs une pression sur une ligne Hit - Haditha.

En Syrie, les frappes se poursuivent sur les centres de commandement et d’entraînement deDaech, ainsi que sur ses capacités logistiques et ses sources de financement.

La force Chammal poursuit sa campagne aérienne. Du 26 novembre au 2 décembre 2015, les équipages ont réalisé 83 sorties aériennes :

  • 23 objectifs ont été détruits en Irak ;
  • 2 frappes planifiées ont été réalisées. Elles ont visé des infrastructures de fabrication d’engins explosifs improvisés, dans la région de Al Raïm et dans la région de Tal Afar (en Irak).

L’armée française poursuit par ailleurs son action de formation au profit des forces irakiennes, principalement à Bagdad.

Rappel : 3 500 hommes sont actuellement engagés dans l’opération Chammal. Les moyens aériens sont composés de 38 chasseurs, ainsi que de capacités de renseignement, de commandement et de contrôle (C2), enfin de ravitaillement.

Source : EMA
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.