OPERATIONS : Point de situation des opérations du 18 au 24 décembre

Posté le samedi 26 décembre 2020
OPERATIONS : Point de situation des opérations du 18 au 24 décembre

AFRIQUE – BARKHANE

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

En coopération avec les différentes armées partenaires, la Force Barkhane poursuit son effort dans la région dite des « trois frontières » en menant des opérations de harcèlement dans le Gourma et le Liptako.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

· Opérations conjointes dans le secteur de Ménaka

La Task force Takuba a conduit avec un élément de liaison et de contact des forces armés maliennes (FAMa), une patrouille de recherche et d’action dans la profondeur, à l’ouest de Ménaka dans la vallée d’Eranga.

Le Task group engagé a découvert deux campements de sonnettes, permettant la récupération de ressources ennemies dont des motos.

· Poursuite des opérations dans le Gourma

Dans la cadre de la sécurisation de ses emprises, la Force Barkhane a mené plusieurs opérations comme à Tombouctou, où les soldats ont mené une embuscade de nuit le 15 décembre et réalisé le bouclage de Tindiabane. A Kidal, les 14 et 17 décembre, des missions de reconnaissance dans plusieurs quartiers de la ville ont été conduites.

A Hombori, le 15 décembre, au cours d’une liaison entre le camp de Hombori et la ville, un pick-up des FAMa a fait l’objet d’une attaque IED, faisant un mort et cinq blessés. Sollicité par les soldats maliens, le Groupement tactique désert (GTD) Lamy s’est porté à leur secours en déployant plusieurs sections pour boucler le site et procéder à l’évacuation des blessés par transport blindé. Les trois blessés les plus graves ont été évacués par hélicoptère vers l’antenne de réanimation et de chirurgie de sauvetage (ARCS) déployé à Gossi, avant d’être transférés vers le rôle 2 de Gao.

Le 19 décembre, dans le Gourma, région forêt de Serma, des moyens de renseignement ont détecté plusieurs éléments à motos qui ont, par la suite, été caractérisés comme des groupes armés terroristes (GAT). Une frappe drone a alors été déclenchée. Cette opération a permis de neutraliser plusieurs GAT et de détruire leurs motos.

Enfin, dans le cadre du partenariat de combat avec les FAMa, plusieurs patrouilles mixtes de reconnaissance ont été menées notamment à Tessalit et à Gossi.

· Les actions de partenariat de combat continuent

Au Niger, à Dosso, une cérémonie a clôturé officiellement la formation qui s’est déroulée tout l’automne au profit d’une compagnie des forces armées nigériennes (FAN). Ce stage de 4 mois a permis de dispenser un cursus complet, de la formation individuelle (maniement des armes, topographie, navigation, mécanique) aux phases d’entraînement tactiques à différents niveaux : groupe, section puis compagnie, de jour comme de nuit.

Au Tchad, à Abéché, la Force Barkhane a réalisé plusieurs détachements d’instruction opérationnelle notamment sur le secourisme au combat de 1er niveau et le tir de combat, au profit de 26 soldats de l’armée nationale Tchadienne et de la force mixte tchado-soudanaise.

· Sorties air hebdomadaires (bilan du 16 au 22 décembre inclus)

Les avions de la Force Barkhane ont réalisé 82 sorties, parmi lesquelles 17 sorties chasse, 31 sorties ISR et 34 missions de transport ou de ravitaillement.

 

AFRIQUE – CORYMBE

· Le Commandant Birot poursuit sa mission dans les eaux Ghanéennes

Le samedi 19 décembre 2020, le patrouilleur de haute-mer (PHM) Commandant Birot a effectué une patrouille SAGNE (mission de surveillance des pêches et de lutte contre les pollutions) dans les eaux ghanéennes, en coordination avec le centre des opérations maritimes (COM) ghanéen.

Le lendemain, un entraînement de plongée à la dérive a été mené suivi d’un « GUNEX » (exercice de tir) conduit par les artilleurs du Commandant Birot, simulant une menace asymétrique.

Le jour suivant, le PHM a réalisé une manœuvre de ravitaillement à la mer (RAM) avec le tanker maltais Anuket Pearl, permettant ainsi à l’équipage de prolonger sa disponibilité opérationnelle.

L’équipage poursuit sa mission, y compris pendant les fêtes, avec toujours pour objectif de faire diminuer l’insécurité maritime dans le golfe de Guinée aux côtés des marines régionales et partenaires.

 

PROCHE MOYEN-ORIENT – CHAMMAL

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

L’opération CHAMMAL se poursuit, et les Armées restent résolument engagées dans leur lutte contre l’organisation terroriste Daech, qui tente de reconstituer son réseau et active ponctuellement le maillage de ses cellules dormantes pour poursuivre ses actions violentes à bas niveau.

ACTIVITÉ DE LA FORCE                                                                                        

· Patrouille dans le canal de Syrie pour la frégate Aconit

Ayant appareillé de Beyrouth au Liban le 19 décembre, la frégate furtive de type La Fayette (FLF) Aconit a poursuivi sa patrouille dans le canal de Syrie.

Le mardi 22 décembre, elle a également accueilli à son bord le chef d’état-major des armées, le général Lecointre, qui est allé à la rencontre de l’équipage.

· Sorties air hebdomadaires (bilan du 16 au 22 décembre inclus)

Les aéronefs français basés au Levant et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les avions engagés dans l’opération CHAMMAL ont réalisé 17 sorties aériennes.

    

PROCHE MOYEN-ORIENT – AGENOR

· La FAA Jean Bart dans le golfe d’Oman

La frégate anti-aérienne (FAA) Jean Bart a principalement patrouillé cette dernière semaine dans le Golfe d’Oman. La frégate française terminera cette année 2020 en relâche opérationnelle sur la base navale des forces françaises aux Émirats arabes unis, réalisant trente-six jours effectifs de patrouille depuis son arrivée sur le théâtre.

Le 13 janvier 2021 sera organisée la passation de commandement au sein de l’état-major tactique de l’opération AGENOR/EMASoH (European-led maritime situation awarness in the strait of Hormuz), le Danemark prenant les fonctions de Force Commander.

 

TERRITOIRE NATIONAL

· Opération RÉSILIENCE

Dans le cadre de l’opération RÉSILIENCE, les forces armées ont fourni un appui logistique au profit des Antilles.

Dimanche 20 décembre, un C-160 Transall a décollé depuis la base aérienne 105 d’Évreux avec à son bord deux congélateurs très basse température, chargés par l’Escadron de transit et d’accueil aérien (ETAA) d’Évreux.

Ce convoyage s’inscrit dans le cadre du soutien des armées à nos concitoyens. Les congélateurs, capables de maintenir une température de -80°C, ont été livrés à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) et à Fort-de-France (Martinique) le 21 décembre.

Dans le cadre de la stratégie gouvernementale, plusieurs missions logistiques seront menées dans les semaines et mois à venir.

· Opération SENTINELLE

L’opération SENTINELLE, participation des armées au plan VIGIPIRATE poursuit sa lutte contre le terrorisme militarisé sur le territoire national.

Ainsi, en cette période des fêtes de fin d’années, 7000 militaires sont toujours déployés pour défendre et protéger les français.


Source : État-major des Armées
24/12/2020

Rediffusé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr
Retour à la page actualité

Source : www.asafrance.fr