OPEX BARKHANE : Hommage aux 13 millitaires tués le 25 novembre 2019

Posté le lundi 16 décembre 2019
OPEX BARKHANE : Hommage aux 13 millitaires tués le 25 novembre 2019

Extrait de l’éditorial de Jacques HOGARD
président du club des chefs paras au feu

 

Le 25 novembre au Mali, comme vous le savez, deux hélicoptères de la Force Barkhane se sont heurtés en opération, de nuit, alors qu’ils s’apprêtaient à intervenir au profit d’un groupement de commandos parachutistes au contact d’une bande de terroristes islamistes. Treize de nos soldats, six officiers, six sous-officiers et un caporal-chef ont ainsi trouvé la mort au champ d’Honneur et un hommage leur a été rendu aux Invalides le 2 décembre.

Parmi eux se trouvait un jeune capitaine Saint Cyrien, Clément Frison-Roche (petit cousin du grand écrivain et alpiniste). « Colonel des Gardes » de la Promotion « Lieutenants Jean et Yves Thomazo » (2012/2015), le capitaine Frison-Roche avait écrit alors, à Coëtquidan, un magnifique poème qu’il est malheureusement impossible de faire figurer ici en entier mais dont je voudrais citer toutefois cette strophe :

« Ô tendre France, douce gardienne de mon baptême,

Prenez ici ma vie, je vous en fais le don,

Veillez sur ma famille et tous les gens que j’aime,

Et rendez, je vous prie, mon sacrifice fécond ».

Le capitaine Frison-Roche, mort pour la France le 25 novembre 2019, laisse derrière lui son épouse et une petite fille de 7 mois.

Ce poème en dit long sur le sens et la profondeur de sa vocation de Soldat. Il y a je le crois, du Zirnheld et du Bourgin en lui. Assurément, nous pouvons être très fiers de nos jeunes : la relève est bien assurée, et de quelle manière !

Je m’incline avec respect devant son sacrifice et celui de ses frères d’armes. Nous les confions avec ferveur ainsi que leurs familles à notre saint patron, Saint Michel, Protecteur de la France.

Et nous aurons à cœur de penser à leurs familles restées seules, confrontées à leur douleur et leur peine, en cette Nuit si particulière de Noël qui approche.

Face aux difficultés de tous ordres qui assaillent notre pays, face aux menaces qui se profilent, ayons à cœur chacun à notre place de faire en sorte que « leur sacrifice soit fécond » !



Et par Saint Michel, vive les Paras !

Jacques HOGARD
Colonel (er)
Président du club
chefs paras au feu
6 décembre 2019

Rediffisé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr

Source : www.asafrance.fr