RAPPEL : Sélection du mois de novembre 2019.

Posté le mercredi 18 décembre 2019
RAPPEL : Sélection du mois de novembre 2019.

 BRÈVES


« Je serai en communion de pensées et de prières, avec vous aux Invalides, pour ces valeureux soldats que nous oublions parfois.
Mon âge me retient devant la télévision...Merci à notre armée. Que « vive » la France. »
.

(Message adressé à l’ASAF le 30 novembre 2019 par Madeleine O.)

 

170 400 connexions ont été enregistrées sur le site de l’ASAF au cours du mois de novembre, en augmentation de 20 000 par rapport au mois précédent. L’ASAF invite les destinataires de cette sélection à inciter leurs amis à s’inscrire pour recevoir gracieusement par internet la lettre mensuelle de l’ASAF. 

  • Le prix de l’abonnement à la revue ENGAGEMENT passe de 15 à 20 € en 2020

Le prix d’abonnement aux 4 revues trimestrielles publiées chaque année par l’ASAF est resté stable à 15 € pendant 10 ans, alors que le nombre de pages de chaque numéro est passé de 48 (en noir et blanc) à 112 (en quadrichromie).
De plus les frais d’expédition par la poste ont considérablement augmenté. Aussi le conseil d’administration de l’ASAF qui s’est réuni le 23 octobre 2019 a fixé à 20 € le prix de l’abonnement pour l’année 2020.
La cotisation restant inchangée à 10 €, le total « adhésion et abonnement » d’un adhérent s’élève à 30 €.

  • Assemblée générale ordinaire de l’ASAF pour l’année 2020 (bilan 2019 et orientations pour 2020)

Elle se déroulera le mercredi 29 janvier 2020 à Paris. Les modalités sont précisées dans le Supplément association adressé à tous les adhérents qui sera diffusé le 15 décembre 2019. Seuls les adhérents à jour de leur cotisation en 2019 pourront prendre part aux votes.

  • Publications

Le 4e numéro de la revue ENGAGEMENT paraîtra le 15 décembre 2019. Il comprendra notamment un article très complet sur le Brésil, partenaire stratégique de la France, dont la Police et l’Armée mènent une guerre très dure contre les organisations criminelles meurtrières.

Par ailleurs, tous les adhérents et abonnés de l’ASAF, à jour de leurs cotisation et abonnement pour l’année 2019, recevront gracieusement le hors-série n° 7 consacré à « La France dans la Guerre froide » (224 pages et 200 photos) avec le numéro de décembre de la revue ENGAGEMENT.
Ce hors-série peut-être commandé en un ou plusieurs exemplaires à l’ASAF (par courrier ou par le site/boutique) au prix de 15 € port compris (tarif réduit pour les commandes de 5 exemplaires et plus).

Accéder à la boutique

  • Projets 2020

L’ASAF prévoit de réaliser des clips vidéo de 5’ concernant des héros d’hier et d’aujourd’hui destinés en priorité aux jeunes de 15 à 30 ans ; ces documents seront optimisés pour les smartphones.
Cela vous fera connaître notamment le remarquable défi constitué par la traversée de la Vallée de la Mort en Californie (Death Valley), qui a été relevé par une petite équipe militaire de grands blessés en service. Cet exploit collectif visait à encourager le don du sang et à soutenir le centre de transfusion sanguine des Armées qui réalise des miracles pour fournir à nos blessés, en quantité et dans les délais imposés par les combats, les produits sanguins dont ils ont un besoin vital.


Les membres du conseil d’administration de l’ASAF vous souhaitent de très belles fêtes de Noël.

Ils proposent aux sympathisants de rejoindre notre association, et aux adhérents de faire rejoindre au moins un de leurs amis.
Le travail de sensibilisation, d’information et d’explication est considérable et indispensable pour que notre armée soit soutenue et demeure au cœur de la Nation.

Enfin, nous recherchons toujours des bénévoles actifs, notamment un expert comptable, afin de garantir la plus grande transparence et crédibilité à notre comptabilité.

 


 

 

SÉLECTION  

(7 des 50 articles mis en ligne en novembre 2019)

 

 

MÉDIAS : lettre ouverte du chef d'état-major de l'armée de Terre au directeur de la publication Charlie Hebdo

Treize familles françaises sont en deuil depuis l’accident tragique survenu en plein combat dans le Nord-Mali dans la soirée du lundi 25 novembre. Treize familles qui pleurent un fils, un frère, un mari, un compagnon ou un père. Parmi ces Français touchés au cœur, treize enfants, dont un à naître, pour qui …       

 

Lire la suite

 

 

SAHEL : une remarquable analyse de Bernard LUGAN

La France, le Sahel, les Touaregs et les Peuls  
Les pertes cruelles que viennent de subir nos Armées - et qui ne seront hélas pas les dernières -, ont donné à certains l’occasion de s’interroger sur le bien-fondé de la présence militaire française au Sahel. Cette démarche est légitime, mais à la condition de ne pas sombrer dans la caricature, les raccourcis ou...

Lire la suite

 

Militaires morts au Mali pour la France : dossier de l'état-major des Armées

Découvrez le dossier de l'état-major des Armées réalisé suite à la mort au combat des 13 militaires au Mali le 25 novembre dernier 

Lire la sutie

   

MÉMOIRE: la France se doit de conserver et d'honorer le corps des « Morts pour la France »

« Les dépouilles de soldats morts pour la France ne doivent pas rejoindre des fosses communes ! » 300 000 tombes familiales renferment le corps d’un combattant de la Grande Guerre dans les cimetières communaux. Or plusieurs milliers ont été transférés... dans des fosses communes !...

Lire la suite

   

GÉOPOLITIQUE : un nouveau partage du monde

Un nouveau partage du monde est en train de se structurer.  
La géopolitologue Caroline Galactéros analyse la fin de l’utopie de la mondialisation heureuse, et regrette que la France et l’Europe ne développent pas davantage une stratégie de puissance… 

Lire la suite

   

MÉMOIRE : à tous les oubliés

24 mai 1976. 7 heures du matin. Je suis avec le commandant Guignon et son radio à côté du pas de tir de Holl-Holl, territoire de Djibouti. Nous sommes là depuis le 05 février. Nous étions en alerte Guépard à Bonifacio quand un car d’enfants a été pris en otage à Loyada, à la frontière somalienne…

Lire la suite

   

OPEX : le rôle irremplaçable des associations de combattants

Qui veut la peau du monde combattant ? Dans la perspective du 11 novembre la presse titre sur la disparition des anciens et sur le fait qu’il y a de moins en moins de monde aux cérémonies… Les élus, qui multiplient paradoxalement les commémorations [1], alors qu’il faudrait les concentrer sur une date emblématique…

Lire la suite

Source : www.asafrance.fr
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.