RETRAITES: Les Armées auraient été entendues

Posté le vendredi 24 janvier 2020
RETRAITES: Les Armées auraient été entendues

Retraites: les armées ont été « parfaitement entendues »
selon le chef d’état-major des armées

 

Sa prise de parole était attendue. Quelques jours après la prise de position du Conseil supérieur de la fonction militaire, le chef d’état-major des Armées s’est appliqué à défendre la réforme des retraites devant l’association des journalistes accrédités Défense.

Ce mercredi 22 janvier, le général d’armée François Lecointre a ainsi livré quelques confidences. Il s’est livré à cet exercice devant les membres de l’Association des journalistes de défense (AJD). Et selon le général Lecointre, les armées françaises “ont été parfaitement entendues par Emmanuel Macron”.

Pour sécuriser leur système fondé sur les pensions à jouissance immédiate, les forces armées souhaitent conserver la main sur ses modalités spécifiques d’application. Ce sont l’âge de départ, le calcul des bonifications pour service actif, ou encore les primes de spécialités.
« Il faut que ces outils soient à la main des directeurs des ressources humaines des armées pour qu’ils puissent préserver la capacité à gérer avec finesse les flux entrants et sortants, ainsi que l’attractivité du métier militaire. » Ce qui signifie concrètement que le régime des retraites militaires doit demeurer séparé du régime universel concocté par la réforme en cours.

Grogne autour des retraites: pas de perte de confiance des soldats

La grogne au sujet des retraites chez les militaires pourrait-elle susciter des vocations de type Gilets jaunes dans les rangs? L’hypothèse est improbable, estime-t-il. « Je n’ai aucun signe en ce sens et les chefs d’état-major d’armées non plus. Dans notre institution, nous avons réussi à préserver le principe d’autorité basé sur la confiance, rappelle le général François Lecointre. Les soldats savent que leurs chefs se battent pour eux. »

Mais alors, quel message leur chef d’état-major des Armées a-t-il fait passer aux décideurs sur les inquiétudes liées à la réforme des retraites? “Je ne fais passer aucun message au président de la République ou au Premier ministre, rétorque-t-il. Je leur dis les choses telles qu’elles sont. La ministre des Armées est soucieuse du dossier. Le président de la République en est parfaitement conscient. Je n’ai pas d’inquiétude. Quand aux questionnements du Conseil supérieur de la fonction militaire, je les partage, sur le financement de notre régime ou l’absence de simulateurs. Mais les choses se feront progressivement.”

Certes, pour le général Lecointre, il pourrait y avoir un problème si la réforme des retraites “ne prenait pas en compte les spécificités et contraintes fortes du métier”. Or, pour l’officier général, ce n’est pas la volonté de l’exécutif et du commandement militaire. Tous “souhaitent conserver notre capacité à avoir une armée jeune”. En clair, pour le chef d’état-major des Armées, le mécanisme de retraite anticipée et de pension à jouissance immédiate n’est pas un avantage indu. Il permet au contraire, insiste-t-il, de faciliter des flux sortants.

Efficacité du modèle français

Beaucoup “ne mesurent pas la forte exigence du système militaire. Au delà de la jeunesse, c’est aussi l’aspect pyramidal de l’organisation de nos ressources humaines. Je l’oppose à des systèmes plus cylindriques dans un certain nombre de corps de la fonction publique. Cet impératif maintient les armées sous pression avec un mécanisme de sélection constante et de progression dans les grades en fonction de l’âge. » Pour preuve de l’efficacité du modèle hexagonal, le général Lecointre évoque la situation d’autres armées européennes. Ces dernières ont perdu « capacité de combat, force morales et physiques, ce que les Britanniques appellent l’esprit de combat, parce qu’ils ont des gens qui poursuivent une carrière jusqu’à une soixantaine d’années ».

Mériadec RAFFRAY
Secrétaire général de l’AJD
Source : essor.org
22 janvier 2020

 
Rediffusé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr

 

Source : www.asafrance.fr
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.