Retrouvez l'Actu Défense, Synthèse du point-presse du Ministère des Armées de la semaine du 14 juin 2018.

Posté le jeudi 21 juin 2018
Retrouvez l'Actu Défense, Synthèse du point-presse du Ministère des Armées de la semaine du 14 juin 2018.

 

La dissuasion nucléaire :

Depuis plus de 50 ans, la dissuasion nucléaire protège la France et ses intérêts vitaux contre toute agression étatique, d’où qu’elle vienne et qu’elle qu’en soit sa forme. Elle préserve l’autonomie stratégique et la liberté d'action du pays en toutes circonstances. La dissuasion repose sur la mise en œuvre de deux composantes complémentaires : océanique et aéroportée. La nécessaire et continuelle adaptation de la dissuasion nucléaire française doit se poursuivre pour répondre aux transformations du contexte stratégique international. Ce renouvellement de la dissuasion a été confirmé par le Président de la République, lors de ses vœux au armées, le 19 janvier dernier : Je lancerai, au cours de ce quinquennat, les travaux de renouvellement de nos deux composantes, dont la complémentarité ne fait pas de doute : la force océanique, qui, par la permanence à la mer, nous protège de toute surprise stratégique, et la composante aérienne qui, par sa démonstrativité, fait partie du dialogue de dissuasion.

Dans le cadre de la prochaine loi de programmation militaire, l’effort d’équipement au profit de la dissuasion s’élèvera ainsi à environ 25 milliards d’euros sur la période 2019-2023, tout en garantissant la tenue de la posture permanente de dissuasion.

Le renouvellement des deux composantes :

- La composante océanique bénéficiera de la fin de la modernisation de l’ensemble des sous-marin nucléaire lanceur d'engins, de la mise en service du missile M51.3 et du développement de la future version du missile M 51. Les travaux de concepon du sous-marin nucléaire lanceur d'engins de troisième génération (SNLE 3G) permettront le lancement de la phase de réalisation.

- La composante aéroportée, composée à la fois des Forces aériennes stratégique (armée de l’air) et de la Force aéronavale nucléaire (marine nationale depuis le porte-avions), verra le passage au porteur unique Rafale en 2018, la rénovation à mi vie du missile air-sol moyenne portée amélioré (ASMPA), la poursuite des études de développement de son successeur (ASN 4G), ainsi que le renouvellement des avions ravitailleurs avec la mise en service dès 2018 des premiers MRTT (Multi Role Tanker Transport).

 

Pour télécharger l'Actu Défense du 14 juin 2018,
cliquez sur le visuel ci-dessous.

actu defense juin 2018

Document du ministère des armées


Rediffusé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr

Source : www.asafrance.fr

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.