Sainte Jeanne d'Arc et la fête du patriotisme. Extrait de l'allocution de Monseigneur Luc RAVEL

Posté le dimanche 12 mai 2019
Sainte Jeanne d'Arc et la fête du patriotisme. Extrait de l'allocution de Monseigneur Luc RAVEL

La fête du patriotisme

Sainte Jeanne d’Arc, sa fête, aujourd’hui à Compiègne, et le diocèse aux armées françaises partagent en commun d’appartenir aux singularités républicaines souvent ignorées de nos concitoyens voire de nos élus. Dans les rapports entre les églises et l’Etat, tout ne tient pas dans la loi de 1905 dite de « séparation des églises et de l’Etat » : ainsi l’aumônerie militaire est régie par une loi de 1880.

De même, celle qui disait qu’elle « avait grande pitié du Royaume de France » est reconnue par la République française dans une loi du 10 juillet 1920, publiée au Journal Officiel le 14 juillet en ces termes clairs :

« Article premier : la République française célèbre la fête de Jeanne d’Arc, fête du patriotisme.

Article deuxième : cette fête aura lieu le deuxième dimanche de mai. »

Article troisième : il sera élevé, en l’honneur de Jeanne d’Arc, sur la place de Rouen où elle a été brûlée vive, un monument avec cette inscription : « A Jeanne d’Arc, le peuple français reconnaissant. » »


Fête du patriotisme

« En elle, tous peuvent se retrouver, quel que soient leur partis-pris politiques… Elle est la France faite chair. » (Henri Pourrat Saints de France p.121)

Chaque génération doit reconquérir la valeur de la patrie, son unité, son dynamisme dans le concert des nations. La nôtre autant que celle de Jeanne, autant que celle de la Grande Guerre, épreuve terrible, autant que celle de 1940. La vie d’un peuple ne peut s’appuyer sur un capital fixe : elle se gagne à neuf dans la volonté de faire l’unité, de rassembler en donnant un élan, une espérance, une raison d’être ensemble. Jeanne nous pousse à ce chemin d’unité nationale, à faire et refaire à neuf la patrie française à la longue et splendide histoire. Faire et refaire la Patrie sans tomber dans des nationalismes douteux est une tâche qui nous incombe. Sainte Jeanne nous y aide.

 

Monseigneur Luc RAVEL
Extraits de l
’homélie prononcée le 19 mai 2013 à Compiègne

 

Pour lire la loi instituant une fête nationale de Jeanne d’Arc, fête du patriotisme publiée au Journal Officiel de la République française, téléchargez le document en cliquant sur le PDF ci-dessous
logo pdf

 

 

Diffusé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr 

Source : www.asafrance.fr
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.