SOUS-MARIN. Arrivée du sous-marin nucléaire d'attaque Perle à Toulon

Posté le dimanche 31 octobre 2021
SOUS-MARIN. Arrivée du sous-marin nucléaire d'attaque Perle à Toulon

Le retour du sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Perle à Toulon, après dix mois de travaux, permettra de reprendre les travaux d’entretien et réparations interrompus à la suite de l’incendie survenu en juin 2020.
Le transit du SNA Perle depuis Cherbourg, où ont été réalisées les opérations de découpe et de jonction de sa coque avec celle du SNA Saphir, jusqu’à Toulon, a été effectué grâce à un navire affrété spécialisé semi-submersible, en coordination avec la Marine nationale, son service de soutien de la flotte, l’industriel Naval Group et l’armateur du navire de transport.

Le 31 octobre, après dix mois de travaux à Cherbourg, le SNA Perle rejoint Toulon, son port base, afin d’y poursuivre ses travaux d’entretien et réparations. Cette opération d’entretien majeure vise à redonner son potentiel technique et opérationnel au sous-marin. Elle est conduite tous les dix ans sur SNA. Le retour dans le cycle opérationnel de la Perle est prévu pour le premier semestre 2023.

Pendant dix mois, sur décision de la ministre des Armées, Florence Parly, les travaux de réparation ont consisté à remplacer la partie avant de la Perle par celle du Saphir. Les opérations de découpe, de soudage et de raccordement, ambitieuses mais parfaitement maîtrisées, ont été réalisées sur le chantier de Cherbourg. Suite à cette opération exceptionnelle, le SNA Perle a vu sa longueur augmentée d’un mètre et son poids alourdi de 68 tonnes, sans que la sécurité plongée du sous-marin ne soit remise en cause. Ses performances en opérations resteront inchangées.

La Perle, comme l’ensemble des SNA de type Rubis, est conçue pour naviguer 220 jours par an, avec deux équipages de 70 marins. Sa propulsion nucléaire est un atout majeur qui lui permet de se déployer discrètement, rapidement, loin et longtemps. Les réparations sur le SNA Perle permettront de maintenir la capacité opérationnelle de la Force océanique stratégique (FOST) à son meilleur niveau, avec une flotte de six SNA.

 

Communiqué de presse
de la Marine nationale
31 octobre 2021

Source  photo : Marine nationale 

 

La Marine nationale vous intéresse ? N'hésitez pas à télécharger le dossier réalisé par l'ASAF en cliquant ICI.

Retour à la page actualité

Source : asafrance.fr