PORTE-AVIONS : Communiqué de presse de la DICoD.

Posté le vendredi 09 novembre 2018
PORTE-AVIONS  : Communiqué de presse de la DICoD.

 

MINISTÈRE DES ARMÉES

DÉLÉGATION À L'INFORMATION ET À LA COMMUNICATION DE LA DÉFENSE

 COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Paris, le jeudi 8 novembre 2018

 

Fin des travaux de refonte à mi-vie du porte-avions

Florence Parly, ministre des Armées, se rend aujourd'hui sur le porte-avions Charles de Gaulle à l'occasion de l'achèvement officiel des travaux de refonte à mi-vie du bâtiment, conduits sous la maîtrise d'ouvrage de la Direction Générale de l'Armement (DGA) et du Service du Soutien de la Flotte (SSF). Le porte-avions est désormais remis à la disposition de la Marine nationale.

Dès le premier trimestre 2019, il pourra repartir en mission opérationnelle avec l'ensemble de son groupe aéronaval. Florence Parly, qui passera la nuit à bord, célèbrera également les 40 ans de la Force aéronavale nucléaire (FANU), qui met en œuvre la composante aéroportée de la dissuasion depuis la mer.

Après 15 années de vie opérationnelle, le porte-avions Charles de Gaulle a connu une rénovation en profondeur destinée à maintenir ses performances opérationnelles jusqu'à son retrait du service actif autour de 2038.

Cette rénovation était nécessaire pour permettre au Charles de Gaulle de continuer à mener avec la même exigence et la même efficacité ses missions au profit de la souveraineté et de la sécurité de notre pays. Outil stratégique majeur, le Charles de Gaulle est déterminant pour les engagements opérationnels de la France, notamment contre le terrorisme et pour veiller au respect du droit et de la liberté de navigation.

Réalisés pendant 18 mois à Toulon sous la maîtrise d'œuvre de Naval Group, avec le concours de l'équipage du Charles de Gaulle, les travaux d'entretien et de modernisation du porte-avions ont concerné trois grands domaines :

-    Le système de combat avec, notamment l'installation d'un nouveau radar de veille aérienne en 3 dimensions de plus grande portée et de radars de navigation plus précis, la numérisation de ses réseaux, la refonte complète du Central Opérations et la rénovation des systèmes de télécommunications ;

-    Les installations de maintenance aéronautique, désormais optimisées pour le Rafale marine, seul avion de chasse embarqué après le retrait de service du Super-Etendard Modernisé;

-    La plateforme  avec, en particulier, la modernisation d'automates de conduite du navire, la rénovation du système dynamique de stabilisation du navire, le remplacement de deux unités du système de réfrigération du bâtiment et la réfection complète d'une des deux cuisines du bord.

Cette refonte à mi-vie a également été mise à profit pour des opérations de maintien en condition opérationnelle d'installations majeures : entretien des deux chaufferies nucléaires, remplacement de leur combustible, maintenance de l'usine électrique, des catapultes, des lignes d'arbre, et des ailerons de stabilisation.

Ce chantier d'une très grande complexité a mobilisé en moyenne à bord plus de 2000 personnes chaque jour dont la moitié issue du ministère des Armées.

Après une phase d'essais à quai puis à la mer, le Charles de Gaulle et son équipage entament désormais un cycle d'entrainement sous l'autorité de l'amiral commandant la force d'action navale (ALFAN) et de l'amiral commandant l'aviation navale (ALAVIA). La remontée en puissance du bâtiment permettra de mener de nouveau des missions opérationnelles à partir du premier trimestre 2019.

Afin de préparer l'avenir, une phase d'études de 18 mois pour le programme de renouvellement du porte-avions a été annoncée le 23 octobre par Florence Parly lors du salon Euronaval.

Source : www.asafrance.fr

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.