VANDALISME : Qui a décapité les Maréchaux de Saint-Gaudens ?

Posté le samedi 22 décembre 2018
VANDALISME : Qui a décapité les Maréchaux de Saint-Gaudens ?

Le « monument des trois maréchaux », sur l'esplanade de la Légion d'Honneur à Saint-Gaudens, a été victime d’un acte de vandalisme cette nuit : les représentations des maréchaux Foch, Joffre et Galliéni ont été décapitées. Deux têtes ont été retrouvées au pied du monument, la troisième dans la rue qui conduit vers la gare.

« C’est effarant, ils se sont attaqués à un symbole de la République, tout le monde est sous le choc » commente le maire Jean-Yves Duclos.

Le monument, classé aux Monuments Historiques, avait été inauguré en 1951 par Vincent Auriol, alors président de la République (la quatrième), à l’occasion du 100e  anniversaire du maréchal Foch. 

Le monument avait été commandé par les communes de Valentine et Saint-Gaudens, pour illustrer le 100e anniversaire de la naissance du Maréchal Ferdinand Foch, qui avait grandi à Valentine (sa maison est aujourd’hui devenue la médiathèque).

Il partage le monument avec un autre Commingeois, le maréchal Joseph Galliéni, natif de Saint-Béat, et avec le maréchal Joseph Foch, le voisin tarbais.

L’enquête a été confiée aux policiers du commissariat de Saint-Gaudens, afin de trouver les auteurs de cet acte et de connaître leurs motivations.

 photo originel

 

Le monument originel./ Photo DDM, JAL

 

 

Hervé BOUCLEINVILLE
https://www.ladepeche.fr

 

Rediffusé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr

Source : www.asafrance.fr
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.