VIDÉO-GILETS JAUNES. Interview du général LIZURAY suite à la création de la cagnotte de l’ex-boxeur : "Lorsque l’on subventionne, on cautionne", dénonce la gendarmerie

Posté le jeudi 10 janvier 2019
VIDÉO-GILETS JAUNES. Interview du général LIZURAY suite à la création de la cagnotte de l’ex-boxeur : "Lorsque l’on subventionne, on cautionne", dénonce la gendarmerie

 

INVITÉ RTL - Le général Richard LIZURAY, directeur général de la gendarmerie nationale, fait part de son "indignation" à propos de la cagnotte mise en place pour venir en aide à Christophe Dettinger mercredi 9 janvier.

 



 

Jour : 09 janvier 2019
Durée : 06'35
Emission : 3 minutes pour comprendre
Radio : RTL
Invité : Général Richard LIZURAY, directeur général de la gendarmerie nationale
Animateurs :  Yves Calvi et Raphaël Bosse-Platière

 

Pour visualiser la vidéo, cliquez sur le visuel ci-dessous.

lizuray

 

 

épisode du boxeur lors de l'acte VIII des "gilets jaunes" samedi 5 janvier se poursuit. Après la placement en garde à vue de Christophe Dettinger, accusé d'avoir agressé deux gendarmes à Paris, une cagnotte de soutien a été lancée. Le site Leetchi a ensuite été contraint de la fermer, au vu du tollé suscité par celle-ci. 

Le général Richard Lizuray, directeur général de la gendarmerie nationale, fait part de son "indignation", sur RTL mercredi 9 janvier. "J'ai été choqué et heurté à titre personnel", explique-t-il. Car "nous sommes engagés depuis plusieurs semaines pour protéger nos concitoyens contre des violences illégitimes".

Richard Lizuray déplore les participations à cette cagnotte. "Lorsque l'on subventionne, on cautionne, donc un certain nombre de gens cautionnent la violence", estime le patron des gendarmes. Et de reprendre les propos d'Emmanuel Macron : "Lorsque l'on agresse des gendarmes, policiers et pompiers, on agresse la République."

En réponse à cette cagnotte, un mouvement de solidarité s'est créé pour les forces de l'ordre, et plusieurs collectes ont été organisées pour les policiers, gendarmes et pompiers. "Il ne m'appartient pas de prendre position", commente Richard Lizuray, qui assure par ailleurs que ses troupes ont reçu beaucoup de soutien, notamment de la part du gouvernement.

 

Source : www.asafrance.fr
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.