OFFICIEL : Revue Soldats de France, magazine d'histoire militaire de l'armée de Terre - n°4 de novembre 2017.

Posté le lundi 06 novembre 2017
OFFICIEL : Revue Soldats de France, magazine d'histoire militaire de l'armée de Terre - n°4 de novembre 2017.

Témoignage

Une section « Grottes » en Algérie

« Nous avons été mis en alerte et envoyés par hélicoptères pour intervenir au profit du 2e REP. Nous étions 17, tous harnachés et assez lourdement chargés avec nos armes, munitions, grenades diverses, explosifs et "chandelles" de gaz. Après 45 minutes de vol, nous nous sommes posés en plein djebel. Après un rapide casse-croute, nous avons vérifié nos équipements. Nous nous sommes mis en route vers l’objectif. Les légionnaires parachutistes nous ont remis alors un prisonnier pour nous servir de guide et d’interprète. Après une bonne heure de marche, nous sommes arrivés sur zone. Au flanc d’un piton rocheux et dénudé, face à nous, se trouvait une falaise d’environ 150 mètres de haut. Au pied de cet empilement d’abrupts se trouvait une plateforme d’une dizaine de mètres de long sur deux de large, qui était accessible par un petit sentier l’abordant par la gauche. De la plateforme, le petit sentier cheminait vers le sommet. Le prisonnier nous indiqua que la cache se trouvait là. Nous avons trouvé un simple trou d’homme, obstrué par des pierres depuis l’intérieur avec un regard. Le lieutenant a fait la courte échelle au prisonnier afin qu’il puisse regarder dans l’orifice. J’ai vu alors une main surgir, tenant une grenade. J’ai crié "attention, grenade !" et la déflagration s’est produite éjectant le lieutenant et le prisonnier de la plateforme, tous deux tués sur le coup. Malgré un ordre de repli, nous sommes restés sur place. Le combat dura toute la journée et celle du lendemain. Nous fîmes huit prisonniers et deux tués chez l’adversaire. Ces missions étaient difficiles…Il fallait être dur… Mais ce jour-là, nous avons pleuré notre lieutenant. »

Yves CARGNINOSERT
Section « Grottes », 75e compagnie de génie aéroporté

 

Pour lire et télécharger la revue, cliquez ICI.

Source : www.asafrance.fr

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.