ANNIVERSAIRES.

Posté le jeudi 14 mars 2019
ANNIVERSAIRES.

 

 

  • 14 mars 1369 : bataille de Montiel (Espagne).  
  • 14 mars 1800 : prise de contrôle de la Danaé
  • 14 mars 1823 : mort du général Dumouriez (Londres).   
  • 14 mars 1917 : le ministre de la Guerre tance les parlementaires (Assemblée nationale). 
  • 14 mars 1954 : Gabrielle est attaquée (Indochine - Haut Tonkin).  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "bataille de Montiel (Espagne)"14 mars 1369 : bataille de Montiel (Espagne).  

Le roi de France Charles V envoie Du Guesclin en Espagne pour aider à nouveau Henri de Trastamare à reprendre la couronne de Castille à son demi-frère, Pierre le cruel. Cette mission vise aussi à débarrasser la France des compagnies de mercenaires qui, faute de combat, écument le pays. Pierre le cruel s'est allié avec les Anglais, les arabes et les Juifs. Du Guesclin à qui le commandement des troupes a été sagement remis, prépare scrupuleusement l’attaque et ordonne qu’aucun quartier ne soit fait.  Les forces du Cruel sont nettement supérieures en nombre mais manquant d’unité, sont littéralement massacrées.  Le chef de guerre breton remporte une victoire sanglante (la plus meurtrière de sa carrière selon Georges Minois dans Du Guesclin) et se venge de la défaite de Naveja (1367) qui l’avait vu tomber aux mains des Anglais du Prince Noir. 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "fregate Danaé. "14 mars 1800 : prise de contrôle de la Danaé.  

Cinq marins français, prisonniers à bord de la frégate anglaise Danaé se rendent maîtres du bâtiment. 

 

 

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "mort du général Dumouriez "14 mars 1823 : mort du général Dumouriez (Londres).  

Charles-François du Perrier du Mouriez, dit Dumouriez est un général français tout à la fois héros et traitre de la République. 
Le livre de J-P Bois permet de comprendre l’itinéraire tourmenté de ce soldat surprenant. Dumouriez : héros et proscrit : un itinéraire militaire, politique et moral entre l’Ancien régime et la Restauration. 

 

 

 

 

 

 

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes debout14 mars 1917 : le ministre de la Guerre tance les parlementaires (Assemblée nationale).  

Interpellé à la Chambre des députés, le Général Lyautey alors ministre de la Guerre, répond par un discours dûment préparé dans lequel il déplore le manque de discrétion des débats sur les questions techniques, même en comité secret, parce qu’il estime « …en pleine responsabilité, que c’est exposer la défense nationale à des risques pleins de périls… ». Il était parfaitement au courant des nombreuses fuites et interprétations diverses auxquelles donnaient lieu les débats parlementaires (dont les Allemands n’ignoraient rien). Il se refusait en outre à cautionner par sa présence au ministère l’offensive préparée par le général Nivelle et soutenue par le gouvernement en vue de la conquête du Chemin des Dames. Il est aussitôt attaqué par les députés qui considèrent comme une injure personnelle l’idée qu’un secret de défense nationale puisse ne pas être conservé par six cents bouches. Le 3 avril suivant, Lyautey était replacé à la tête de la résidence générale au Maroc. 


Aucune description de photo disponible.14 mars 1954 : Gabrielle est attaquée (Indochine - Haut Tonkin).  

La bataille de Dien Bien Phu a commencé hier avec la chute de Béatrice, écrasé sous un déluge d'obus d'artillerie puis une marée de soldats Viet Minh. Gabrielle, le poste le plus au Nord est attaqué à son tour et tombe dans la matinée du 15. Les combats sont d'une extrême violence. Les bataillons viets subissent d’énormes pertes lors des assauts qui finissent systématiquement au corps à corps. L’ennemi submerge les défenses françaises grâce à la loi du nombre. Les actes d'héroïsmes sont très nombreux. 

Lire l’ouvrage du CDT Cadeau, Dien Bien Phu. L’auteur sera présent au salon du livre de Paris (15 au 18 Mars).

Source : www.asafrance.fr

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.