Analyses

Lettres ASAF

"La campagne de Russie". LETTRE d'information de juillet 2018.

L’équipe de France vient d’être « sacrée » championne du monde de football à Moscou. Notre pays, en liesse, reprend confiance en lui et exprime sans complexe sa fierté ; les drapeaux fleurissent et la Marseillaise ne cesse d’être entonnée. Ce retour d’une campagne victorieuse renforce, pour un temps, le sentiment d’appartenance des Français, d’autant que l’on préfère appartenir à un pays qui gagne et qui réussit ce qu’il entreprend. On est loin des propos culpabilisants d’une repentance proclamée par idéologie ou ignorance. Faisons ainsi reprendre conscience aux Français qu’ils appartiennent à une « grande Nation », qui souhaite le demeurer    

"Éducation nationale et Armées, des relations Nouvelles". LETTRE d'information de juin 2018

Le projet de service national universel, quelle que soit sa forme qui, jusqu’à aujourd’hui, reste très floue, pourrait être l’occasion pour le ministère de l’Éducation nationale et celui des Armées d’établir de nouvelles relations basées sur une meilleure connaissance mutuelle et une compréhension réciproque du rôle de chacun.

30 MAI 2018 - COMMUNIQUÉ DE MISE EN GARDE.

Des propos « illuminés », tenus par un membre de « Clefsdufutur France » y associant le nom de l’ASAF ont été rapportés il y a 48h par un de nos délégués départementaux.

"Des dividendes qui ont un coût" : découvrez la LETTRE d'information de mai 2018.

La réduction continue de l’effort de Défense depuis plus de 30 ans, illustrée par l’expression « tirer les dividendes de la paix » chère à monsieur Fabius et poursuivie inexorablement jusqu’en 2015, a conduit à un affaiblissement continu et excessif des armées françaises. 

Découvrez la LETTRE d'information d'avril 2018 de l'ASAF : "Mort pour la France ?"

En offrant librement sa vie contre celle d’un otage, le colonel Beltrame a fait preuve d’un sens du devoir hors du commun. En acceptant d’affronter désarmé un islamiste fanatique et déjà trois fois meurtrier, il a montré un courage exceptionnel. Mais, sans aucun doute, en faisant ce geste cherchait-il à neutraliser cet ennemi absolu de la France et des Français.

Téléchargez la LETTRE de mars 2018 de l'ASAF 18/03 " De la (dis) continuité de l’État".

Le mardi 18 avril 2017, le président de la République, monsieur François Hollande, proche de la fin de son mandat et ayant annoncé officiellement qu’il renonçait à se représenter, présidait, parc André Citroën, à Paris, une curieuse cérémonie.

Lettre ouverte aux représentants de la Nation !

Les blessés de guerre ont des droits sur nous : c’est ce que proclament d’ailleurs très solennellement les deux premiers articles du code des pensions militaires d’invalidité  (L1 et L2) qui, loin d’avoir été remisés pour l’Histoire à l’occasion de la refonte, y ont été replacés en tête, avec valeur « proclamatoire ».  

Retrouvez la LETTRE D'INFORMATION de février 2018 de l'ASAF : "Projet de loi de programmation militaire : une annonce qui se veut rassurante"

Le gouvernement vient de communiquer sur le projet de loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025 avec des chiffres qui peuvent laisser rêveur : 200 Mds€ de 2019 à 2022 et près de 300 jusqu’en 2025. S’il convient de saluer la volonté affichée de remédier aux faiblesses de notre Défense, il faut cependant mettre en perspective ce projet au regard de précédentes lois ...

Découvrez la LETTRE de janvier 2018 de l'ASAF.

La ministre des Armées, madame Florence Parly, après avoir sommé, en septembre dernier, les autorités responsables de faire voler les hélicoptères, réitère ses injonctions, en décembre, en y ajoutant les avions de combat. Elle se place ainsi dans les pas de celui qui, selon Saint Marc, ordonna, à Capharnaüm, à un paralytique de se lever et de marcher sans oublier, en passant, de lui pardonner ses péchés ce que la ministre ne semble pas disposée à faire vis-à-vis de la direction générale de l’Armement (DGA).

Téléchargez la LETTRE de décembre 2017 de l'ASAF 17/12.

«La plus grande immoralité c’est de faire un métier que l’on ne connaît pas » (Napoléon). Où monsieur Emmanuel Macron a-t-il appris le métier de chef des Armées que lui confère la Constitution ? À l’ENA ? Non ! Dans la banque Rothschild ? On peut en douter. Lorsqu’il était ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique ? ...

Découvrez la LETTRE de novembre 2017 de l'ASAF 17/11.

  « La France est la dernière puissance du monde sur laquelle le soleil ne se couche jamais »[1] Ses « confettis d’Empire », selon l’expression de Napoléon, sont éparpillés sur plus de 11 millions de km² dans trois océans et, en 2012, un rapport du Sénat estimait qu’ils constituaient « une contrainte de moins en moins compatible avec nos finances publiques ». Mais c’est précisément parce que la France conserve une capacité à exercer sa souveraineté et son influence sur ses possessions ultramarines qu’elle mérite d’être qualifiée de puissance mondiale. Cette souveraineté, elle l’exerce d’abord au moyen du dispositif militaire qui s’y trouve et qui constitue, de surcroît, l’un des principaux vecteurs des relations DROM-COM / Métropole.  

Audition du président de l'ASAF.

Mesdames et messieurs les députés Compte tenu du fort renouvellement de la Commission, je me permets de préciser que l’ASAF est une association strictement indépendante, regroupant plusieurs milliers d’hommes et de femmes de tous âges et de toutes professions, civils et anciens militaires, ainsi que 500 associations liées à la Défense,  représentant plus de 100 000 personnes. Elle ne sollicite aucune subvention de l’Etat. Je vous parlerai successivement du soutien aux AC, de la Mémoire et du lien Armées-Nation.

LETTRE d'octobre 2017 de l'ASAF 17/10 : "Armée française : perte de confiance".

Après des décennies de réduction de leurs effectifs et de diminution de leurs ressources financières, les armées sont d’autant plus en situation critique qu’elles sont engagées dans de nombreuses opérations longues et difficiles. Dans le prolongement de ces années qui ont suscité chez elles le doute et la méfiance, les évènements de cet été ont conforté ces sentiments chez nombre de chefs et de cadres militaires. Il appartient donc aux responsables politiques de restaurer d’urgence la confiance ébranlée, non par des promesses ambigües, mais par des décisions claires et par des actes cohérents.

Retour à un service national obligatoire ? Lettre ASAF 17/09 du septembre 2017.

Propos de campagneL’idée a déjà fait couler beaucoup d’encre parce que nombre de ses supporters pensent que là est la solution simple à une question lancinante qui ronge la société française : comment retrouver la cohésion nationale, comment éviter que certains jeunes et adultes, Français et étrangers qui haïssent notre pays, son Histoire, ses valeurs, ses coutumes et traditions en arrivent à massacrer nos concitoyens à coups de camions, de kalachnikov, de ceintures d’explosifs, voire même de couteaux ou de machettes ? 

Le terrorisme ne connait pas de pause estivale : LETTRE ASAF 17/08 d'août 2017.

L’armée, cible prioritaire des terroristes L’attaque menée il y a quelques jours, à Levallois-Perret, contre des soldats de l’opération Sentinelle, par un ressortissant algérien, vivant en France, confirme s’il en était besoin, que notre pays demeure, plus que jamais, une cible privilégiée. Il est attaqué par des islamistes inspirés et soutenus par des organisations non étatiques qui ont déclenché une véritable guérilla urbaine obligeant nos autorités à imposer et mettre en œuvre des mesures de protection de plus en plus contraignantes. 

LETTRE ASAF 17/07 de juillet 2017 : Armée française : des paroles aux actes, un choix crucial.

Postures Le 8 mai, après avoir rejoint très symboliquement l’Arc de Triomphe en command-car pour présider la cérémonie du ravivage de la Flamme, le président de la République a rendu hommage  aux soldats blessés en opérations à l’hôpital militaire Percy.

Pourquoi nous devons soutenir notre armée : Téléchargez la LETTRE d'information ASAF 17/06 de juin 2017.

Il n’y a pas de nation libre sans armée forte, ni de soldats victorieux sans le soutien indéfectible d’une nation rassemblée. L’Histoire nous l’enseigne, l’actualité nous le rappelle et l’avenir l’exige.. ...

Réalités et perspectives : Téléchargez la LETTRE d'information ASAF 17/05 de mai 2017.

Avec le président de la République, c’est le chef des Armées qui a été élu tandis que le Premier ministre et le ministre de la Défense viennent d’être désignés. Même si les questions de Défense n’ont pas fait la une de la campagne électorale, les Français n’ignorent rien de l’état critique dans lequel l’équipe précédente a laissé nos armées. 

"Les armées cinq ans après…" : Téléchargez la LETTRE d'information ASAF 17/04 d'avril 2017.

Contrairement à ce qui est dit et écrit par des observateurs mal informés ou mal intentionnés, la situation de nos armées, au cours des cinq dernières années, s’est considérablement dégradée au point d’être en limite d’implosion.Tous les responsables politiques et militaires du plus haut niveau estiment indispensable et urgente la remontée de l’effort de Défense à 2% du PIB...

LETTRE ASAF 17/03 de mars 2017 : Mise en garde.

L’ASAF a adressé aux candidats déclarés à l’élection présidentielle huit questions relatives à leur projet au regard de la fonction de chef des Armées et face aux problèmes cruciaux qui se posent à la Défense de notre pays aujourd’hui. Elle diffusera leurs réponses et ses remarques par le biais de son site et de ses lettres électroniques.