ANNIVERSAIRES.

Posté le lundi 29 avril 2019
ANNIVERSAIRES.

 

 

 

 

 

  • 29 avril 1709 : Bataille de Bizerte (au large de l’actuelle Tunisie).  
  • 29 avril 1958 : Mort au combat du capitaine Serge Beaumont dans le massif du Djebel Mouadjène (Algérie).

 

 

 

 

 

 

29 avril 1709 : Bataille de Bizerte (au large de l’actuelle Tunisie).  58442802 2098267797137798 8106241409553530880 n

Victoire éclatante de Cassard sur 15 navires britanniques, au large de Bizerte.
En 1709, la Provence manque de blé et Jacques Cassard, un corsaire de 30 ans à la réputation déjà bien établie de capitaine audacieux, est chargé de protéger les convois de ravitaillement depuis l’Afrique du Nord. Alors qu’il accompagne 25 navires de charge, Cassard, à bord de l’Éclatant, rencontre au large de Bizerte une flotte de 15 vaisseaux britanniques. Il décide de l’affronter et après des heures de rude canonnade, plusieurs navires anglais sont coulés, d’autres désemparés et l’amiral Whitaker rompt le combat, permettant au convoi de rejoindre Marseille. (Source : CESM).  

 

*****

1446027 1920560

29 avril 1958 : Mort au combat du capitaine Serge Beaumont dans le massif du Djebel Mouadjène (Algérie).  

« Né à Toul le 19 juillet 1926, inspiré par l’exemple paternel, il embrasse la carrière des armes.  Après le Prytanée national militaire, il entre à Saint-Cyr (promotion Rhin et Danube 1947-49) et choisit ensuite les troupes aéroportées. Il participe à l’opération Castor à Dien Bien Phu.
Décoré de la Légion d’honneur, il est proposé à 28 ans au grade de capitaine à titre exceptionnel (1955). Il sert alors comme instructeur à l’ESMIA.
Fin 1957, il gagne l’Algérie où il commande la 3e compagnie du du 9e régiment de chasseurs parachutistes (9e RCP).  Fidèle à sa devise : « ne pas tomber, ne jamais faillir, pour ne pas faire tomber », lui et trente-deux hommes de la compagnie trouvent une mort héroïque, le 29 avril 1958, dans la défense du plateau de Djebel Mouadjène.  Il laisse l’image d’un officier exceptionnel et de grande classe, d’un homme d’action à la fois dynamique et prudent, d’un chef humain exigeant, pur et droit.  

Son nom a été donné à une promotion de la Corniche brutionne (1958) et à la 192e promotion de Saint-Cyr (2005-2008) ». (Source : Capitaine Antoine Vallet).  

Source : www.asafrance.fr

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.