ARMEES : Un membre du groupement militaire de haute montagne (GMHM) se tue à l'entraînement.

Posté le jeudi 21 novembre 2019
ARMEES : Un membre du groupement militaire de haute montagne (GMHM) se tue à l'entraînement.

Le Colonel Jacques Roussel, Chef de corps de l’École militaire de haute montagne, a la douleur de nous faire part du décès en montagne du caporal-chef Max Bonniot du GMHM (né le 10 mars 1988).

Dans le cadre d’un entraînement en montagne dans le massif du Mont-Blanc, le caporal Bonniot  et son compagnon de cordée (Pierre Labbre, guide civil) effectuaient une ascension de la voie Bonnington dans la face ouest de l’Aiguille du Plan.
Après un compte rendu quotidien manqué hier soir, une reconnaissance hélico du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) a été demandée.
En raison d’une météo défavorable, la reconnaissance n’a pu avoir lieu que ce matin à 08h00. Les deux corps sans vie ont été découverts au pied de la face.

Le Lieutenant-colonel Durin, commandant en second, communiquera, dès que possible, les modalités du dernier hommage qui sera rendu  à notre compagnon de cordée.

La Fédération des Soldats de Montagne prend part à la douleur de la famille, de ses proches et de ses compagnons de cordée de l'école et du groupe, et leur présente toutes ses condoléances.


 Diffusé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr

Source : www.asafrance.fr
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.