ASAF : Edito de la revue « ENGAGEMENT » L’Indispensable unité nationale

Posté le dimanche 04 octobre 2015
ASAF : Edito de la revue « ENGAGEMENT » L’Indispensable unité nationale

Comment vaincre les terroristes islamistes qui menacent et assassinent nos compatriotes, en France, en Afrique, ou encore au Moyen-Orient, sans un soutien durable et sans faille de l’ensemble de la population française ? Un tel soutien est-il même possible sans un peuple soudé, nourri par la fierté d’être Français et confiant dans ses dirigeants politiques ?

Comment, de fait, être fiers de la France et avoir le sentiment d’appartenir pleinement à une Nation forte quand ses lois sont bafouées ouvertement et d’autres sont dictées par la violence de bandes ; quand l’Histoire de France se voit dénigrée ou gommée des programmes scolaires pour être rejetée et oubliée ; quand ses héros sont accusés des pires comportements pour être discrédités ? Comment un pays peut-il vivre, se défendre et remporter des victoires si son passé est amputé, manipulé au point de paraître méprisable et honteux ?


Enfin, comment peut-on avoir confiance dans des partis politiques dont les chefs paraissent si peu clairvoyants, courageux et exemplaires, et dont on n’a pas la certitude qu’ils agissent avec le seul souci du service de la France et des Français ? Comment avoir confiance quand les actes ne suivent pas les flots de déclarations officielles et quand les engagements annoncés ne sont pas tenus ?
Comment accorder le moindre respect à des dirigeants qui préfèrent donner comme référence aux jeunes Français un homme qui, à 20 ans, a insulté notre emblème national, plutôt qu’un garçon ou une fille du même âge qui s’est sacrifié au combat pour ce même drapeau, symbole de la liberté et de la Patrie ?

Dans les années à venir, les Français vont devoir s’impliquer directement dans la lutte contre leurs ennemis du moment. Il est indispensable qu’ils soient fiers d’appartenir à une communauté nationale qui mérite d’être défendue, et qu’ils aient confiance en des chefs qu’ils estimeront capables de vaincre.
Ils doivent aussi exiger de la classe politique, toutes tendances confondues, qu’elle soit à la hauteur de ses devoirs et qu’elle redonne aux fonctions régaliennes de l’État, en particulier la Défense, les moyens nécessaires.


Plus de 80 % des Français ont confiance en leur armée ; celle-ci constitue non seulement une force de dissuasion, d’intervention et de protection, mais elle est également une institution nationale fondamentale, véritable référentiel de valeurs et élément identitaire central, autour desquels la France peut se retrouver, et les Français se rassembler.

Henri PINARD LEGRY

Président de l’ASAF
(www.asafrance.fr)

Source : ASAF
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.