ASAF : Extraits de la conférence de presse de Jean-Yves Le Drian

Posté le dimanche 15 mars 2015
ASAF : Extraits de la conférence de presse de Jean-Yves Le Drian

Extraits de la conférence de presse de Jean-Yves Le Drian
(Intervention liminaire)
du 11 mars 2015

« Menaces

…A la mi-février, environ 1 400 individus de nationalité française, ou résidents en France, étaient recensés pour leur implication dans le djihad au Levant. Parmi eux, 400 étaient identifiés dans la région, 90 sont morts au cours de combat, et 200 de retour sur le territoire français.

« …L’actualisation de la loi de programmation militaire.

« Premièrement, il nous faut revoir la trajectoire des effectifs inscrite dans la loi. Dans le contexte créé par les attentats de janvier, l’enjeu est de prendre en compte le très haut niveau d’engagement de nos armées – un niveau qui dépasse les seuils des contrats opérationnels. Je pense en particulier aux besoins liés au déploiement sur la longue durée de plusieurs milliers de soldats sur le territoire national, pour la protection de la population et des sites sensibles. Cette situation implique des effectifs plus nombreux.
… l’actualisation intègrera le nouveau modèle de l’armée de terre, qui s’intitule « Au contact ! ». Le général Bosser y travaille actuellement et nous serons en mesure de présenter  une proposition consolidée au Président de la République à l’occasion d’un prochain conseil de défense.

« Deuxièmement, nous devons accentuer un certain nombre de priorités fixées en 2013, qui ont été plus que confirmées par ces deux dernières années.
Notre effort en matière de drones de surveillance et d’ISR devrait être accentué, avec notamment, dès cette année, le lancement des études relatives au futur drone européen, que la France envisage à l’horizon 2025 avec l’Allemagne et l’Italie.

« Troisième axe d’effort pour l’actualisation de la LPM, il nous appartient de lever les hypothèques de 2013 concernant les équipements majeurs de nos forces et conforter notre politique industrielle.
…A ces conditions, (nouveaux contrats d’exportation d’armement Note de l’ASAF), nous pourrons effectuer les investissements prévus par la LPM pour la modernisation de nos forces, modernisation d’autant plus indispensable que nos matériels sont soumis à une usure accélérée en raison du haut niveau d’engagement des armées. »

Extrait réalisé par l’ASAF

 

Pour consulter l'Intervention Liminaire intégralement cliquez ici

Source : ASAF
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.