AVIATION LÉGÈRE : Thales va fournir les avions légers de surveillance.

Posté le lundi 28 mars 2016
AVIATION  LÉGÈRE : Thales va fournir les avions légers de surveillance.

Initialement prévue par la Loi de programmation militaire en 2015, la décision d'achat d'avions légers de surveillance et de reconnaissance (ALSR) va être notifiée dans les jours prochains. C'est sans surprise Thales qui remporte le marché estimé à 50 M €. Sans surprise car Thales était étonnement le seul à avoir candidaté ! Les potentielles autres entreprises de défense ont peut-être été effrayées par le cahier des charges...

Le marché porte sur deux avions, plus un autre en option. Le système, très évolué, comprends une suite complète ISR (senseurs, ROEM, satcom...). Le porteur est un Beechcraft King Air 350. Une capacité qui sera mise en œuvre par l'armée de l'air mais aussi mutualisée au profit de la DRM (Direction du Renseignement Militaire) et la DGSE. 

 

Au final, la flotte française d'ISR léger sera très en dessous du besoin réel. Entre le Levant et le Sahel, les armées louent, en permanence, entre 6 et 8 avions légers de surveillance à des opérateurs privés à l'instar de CAE Aviation.

 

 

 

Guillaume BELAN

 

 

Légende photo : Le porteur du système ISR de Thales est un Beechcraft 350 © Beechcraft

Source : Air et Cosmos
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.