OPÉRATION CHAMMAL : la Ve flotte américaine à bord du porte-avions.

Posté le vendredi 11 novembre 2016
OPÉRATION CHAMMAL : la Ve flotte américaine à bord du porte-avions.

Le 30 octobre 2016, le contre-amiral Olivier Lebas, commandant du groupe aéronaval (GAN), recevait à bord du porte-avions Charles de Gaulle le vice-amiral d’escadre Kevin Donegan, commandant de la  flotte des Etats-Unis. La Ve flotte, basée à Manama au royaume de Bahreïn, encadre et soutient toutes les opérations navales américaines réalisées dans le golfe Arabo Persique, la mer Rouge, le golfe d’Oman et une partie de l’océan Indien. Elle est donc engagée dans l’opération Inherent resolve, dont le but est de combattre l’organisation terroriste Daech. Chammal constitue, quant à elle, le volet français de cette opération.

Sous l’égide de la Ve flotte, de nombreux moyens sont mobilisés pour atteindre cet objectif. C’est notamment le cas du porte-avions Eisenhower, actuellement déployé dans le golfe Arabo Persique. Ses missions sont complémentaires de celles menées par le Charles de Gaulle en méditerranée Orientale. Le vice-amiral d’escadre Kevin Donegan a expliqué que « le but de cette visite était de nous réunir avec l’amiral Lebas afin de discuter de l’intégration des forces américaines et des forces navales françaises dans le combat contre Daech. C’est la 3e fois en deux ans que le Charles de Gaulle projette ses avions pour combattre Daech. ».

Le contre-amiral Lebas a confirmé que « cette réunion à la mer a permis de faire un point d’étape sur la coordination des deux GAN, malgré leur éloignement respectif,  dans le cadre des opérations menées en Irak et en Syrie. Nous partageons une même approche de la situation sur le théâtre d’opérations, étayée par une culture commune des opérations aériennes menées depuis la mer».

Cette rencontre marque, en effet, le haut niveau de coopération entre les marines française et américaine qui sont toutes deux résolument engagées dans la lutte contre un ennemi commun : Daech. Le vice-amiral d’escadre Kevin Donegan a d’ailleurs quitté le Charles de Gaulle en concluant qu’il s’agissait de « la meilleure intégration que j’ai pu voir entre deux marines, durant mes 36 années d’opérations navales ».

 

Lancée le 19 septembre 2014, l’opération Chammal représente la participation française à l’opération Inherent Resolve et mobilise aujourd’hui près de 4 000 militaires. A la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, l’opération Chammal repose sur deux piliers complémentaires : un pilier « formation » au profit d’unités de sécurité nationales irakiennes et un pilier «  appui » consistant à soutenir l’action des forces locales engagées au sol contre Daech et à frapper les capacités militaires du groupe terroriste.  

 

Pour télécharger l'article, cliquez sur le PDF ci-dessous.
logo pdf

Source : defense.gouv.fr
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.