Edito du président de l’ASAF : NOTRE PAYS VOUDRA-T-IL ?


Le temps des vacances s’achève. Il aura peut-être permis à nombre de Français de mieux connaître et comprendre la France dite des territoires, de découvrir ou de s’émerveiller encore devant l’extraordinaire patrimoine que nous ont légué les générations précédentes, de méditer enfin sur notre longue histoire, et nous aider ainsi à mettre en perspective les problèmes actuels pour y apporter les meilleures réponses.

Edito du président de l’ASAF :  NOTRE PAYS VOUDRA-T-IL ?

 

Edito du président de l’ASAF :  
Revue ENGAGEMENT n° 124 (septembre 2019)


NOTRE PAYS VOUDRA-T-IL ?

 

Le temps des vacances s’achève. Il aura peut-être permis à nombre de Français de mieux connaître et comprendre la France dite des territoires, de découvrir ou de s’émerveiller encore devant l’extraordinaire patrimoine que nous ont légué les générations précédentes, de méditer enfin sur notre longue histoire, et nous aider ainsi à mettre en perspective les problèmes actuels pour y apporter les meilleures réponses.

Le défilé militaire du 14 juillet et les cérémonies du 75e anniversaire du débarquement de Provence ont contribué à sensibiliser nos compatriotes sur l’héritage reçu et les devoirs qu’il nous impose aujourd’hui. Il nous faut non seulement l’assumer, mais aussi le protéger, l’enrichir pour le transmettre.

En parcourant la France tout autant que l’étranger, nous mesurons la chance que nous avons de vivre dans un pays à taille humaine et à la géographie harmonieuse et diversifiée ; il reste encore exceptionnel à bien des égards malgré ses insuffisances, ses travers et ses dérives. Mais, en même temps, nous voyons notre société se fragiliser dangereusement sous les coups de boutoirs de groupes de pression et de communautés à caractère ethnique, religieux, financier ou sociétal, qui privilégient leurs intérêts catégoriels au détriment du bien commun de la Nation.

Notre unité, qui tient du miracle en raison de l’extrême diversité de notre peuple, est aujourd’hui menacée plus que nous voulons nous l’avouer. Nous devons regarder les réalités en face et réagir, ou bien accepter le déclin et la dislocation selon la terrible loi de l’entropie (1).

Notre pays voudra-t-il et saura-t-il préserver son unité et son identité, cultiver ses valeurs de liberté et de fraternité, défendre et enrichir sa langue, sa culture et… sa gastronomie, malgré l’afflux d’étrangers qu’il ne parvient déjà plus à assimiler ?
Saura-t-il faire aimer leur nouvelle patrie à ceux qui fuient leur pays par peur ou par intérêt ? Les Français sont-ils prêts à se défendre jusqu’au sacrifice, face au totalitarisme islamiste conquérant et violent dont l’action souterraine se poursuit ?
Notre pays, enfin, aura-t-il assez d’énergie pour relever les redoutables défis technologiques afin de lui permettre de rester maître de son destin et d’offrir à l’Homme la possibilité de s’épanouir dans toutes ses dimensions ?

L’ASAF, dans le cadre de ses statuts, ambitionne de contribuer à renforcer l’unité de la Nation autour de son armée et de ses valeurs qui sont vécues au quotidien, car il en va du succès de nos armes, c'est-à-dire du destin de notre Patrie.


Henri PINARD LEGRY 

Président de l’ASAF

 

(1) Loi de la physique qui, traduite en langage profane, signifie que tout système ordonné tend naturellement vers le désordre si on ne lui injecte pas de l’énergie supplémentaire.

 

Pour télécharger l'Edito, cliquez sur le PDF ci-dessous.
logo pdf



Pour découvrir et/ou acheter l'Engagement 124, cliquez ICI.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.