ENSEIGNEMENT : Quand les lycéens s'engagent... à mieux connaître l'armée avec le 1er RCP.

Posté le samedi 17 décembre 2016
ENSEIGNEMENT : Quand les lycéens s'engagent... à mieux connaître l'armée avec le 1er RCP.

Dans le cadre du lien «armée-nation», des lycéens de L'institution Notre-Dame ont passé deux jours au 1er RCP. Une parenthèse découverte .

«Pour l'Ariège, c'est l'Institution Notre-Dame qui a été choisie, et la 5e Compagnie du 1er RCP parraine désormais les lycéens de nos classes de premières» note avec fierté la communauté éducative du grand lycée privé situé en centre-ville. En effet, dans le cadre d'un partenariat commun entre la Défense et le ministère de l'Éducation nationale, le 1er régiment de chasseurs parachutistes a reçu, deux jours durant, 64 élèves du lycée Notre-Dame, encadrés par M. Biais, professeur d'histoire et commandant dans la réserve citoyenne.

Une rencontre qui vise à entretenir les liens armée-nation, en permettant aux jeunes de mieux connaître la vie de parachutiste ainsi que les actions du régiment à la fois au quartier dans leur quotidien et en mission opérationnelle. Parallèlement, cet échange a sensibilisé les lycéens sur les contraintes et les réalités de la vie professionnelle, tout en élargissent leurs horizons par la découverte d'un milieu peu commun.

Le premier contact entre les paras du 1er et les élèves du lycée Notre-Dame fut le lever aux couleurs régimentaires aux côtés des Rapaces. Une matinée qui s'est prolongée à la 5e compagnie où les élèves ont eu l'occasion de discuter et de découvrir le matériel utilisé par les parachutistes du régiment de l'Ariège.

 

Découverte sur le terrain et menu «ration»

La seconde journée, s'est voulue plus dense en activité et échanges. Après un café d'accueil à la 1re compagnie, les lycéens ont assisté à un entraînement du groupement commandos parachutistes du 1er Para (au programme : héliportage, assaut vertical et exfiltration d'otage). Une plongée dans un univers inconnu pour beaucoup qui s'est prolongée avec le partage d'un déjeuner spartiate autour d'un menu de terrain : «ration de combat» pour tous. Un «en-cas» avant de poursuivre «l'engagement», durant l'après-midi, dans le cadre de différents ateliers au sein du régiment.

 

D'autres rencontres à venir

D'autres échanges entre militaires et élèves viendront ponctuer l'année, avec de nouvelles rencontres à prévoir entre l'Institution Notre-Dame et le RCP.

«Intégrées à un projet d'établissement, ces journées ont permis aux élèves de découvrir le rôle et les missions de la défense, avec une expérience susceptible de les aider dans leur scolarité dans le cadre du programme d'Histoire Géographie et d'éducation civique, notamment» considèrent les professeurs qui encadrent les lycéens autour de cette mission où les jeunes s'engagent pour quelques heures, mais très efficacement.

 
 
Source : La Dépêche du Midi
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.