HOMMAGE : L'amiral Pierre Lacoste : un « Seigneur » au service de la France !

Posté le samedi 18 janvier 2020
HOMMAGE : L'amiral Pierre Lacoste : un « Seigneur » au service de la France !

Il y a des grands hommes, des grands chefs, des grands patrons... Mais pour les hommes du renseignement et des services secrets il y a surtout des « Seigneurs ». L'amiral Pierre Lacoste qui vient de tirer sa révérence à 96 ans fait partie de cette élite particulièrement honorée dans le monde anglo-saxon. Pour la plupart des Français son nom reste associé à la malheureuse opération du Rainbow Warrior. Pour nous qui avons servi à ses côtés il fut et il reste « l'Amiral », celui qui a protégé ses hommes et qui a sauvé les services secrets français des effets collatéraux de jeux politiciens. Il a assumé en homme d’honneur, fidèle à ses valeurs ! 

L'Histoire fera tôt ou tard la différence entre ce qui fut de l'ordre de la faute politique et stratégique et de ce qui relève de l'ordre de l'échec opérationnel. Quels que soient les propos toujours faciles sur ces types de sujets qui touchent à la « raison d'Etat », l’homme mérite les hommages de tous ceux qui aiment la France. Marin, diplomate, écrivain, « l'Amiral » avait toutes les qualités requises pour être un grand serviteur de l'état. Il le fut indéniablement. Mais pour tous ceux qui œuvrent dans la discrétion pour la sécurité et la défense des intérêts français il incarne bien plus ! Il fut d’abord et avant tout un visionnaire dans le domaine du renseignement et de l'anticipation stratégique. Il fut surtout un homme engagé[1] au sens noble et sacré du terme !

Qu'il s'agisse de la révolution des systèmes de communication, de la 3e révolution industrielle, de la cybersécurité, de la guerre économique, du réveil des maffias avec la mondialisation, de l'émergence de l'Asie, des mutations du terrorisme, des nouveaux rapports de force géostratégiques, des crises de modèle et de gouvernance de nos sociétés … Il a toujours eu 20 ans d'avance en termes de prospective et d'intuition. C'est sous son impulsion que nos services ont gagné plusieurs décennies sur ces sujets vitaux. Par la suite il n'a cessé d'accompagner des centaines de chercheurs, d'étudiants, de dirigeants afin de faire bouger les lignes de réflexion stratégiques et d'innover sur les méthodes de traitement de l'information. 

Pour tous ceux qui ont servi, négocié, réfléchi, étudié à ses côtés il était l'homme d'un seul combat : celui de la France ! Comme la plupart des grandes figures de cette génération qui nous quittent discrètement et qui ont vécu sur un siècle : l'étrange défaite, la libération, les guerres coloniales, la guerre froide et le retour de la realpolitik, Il laisse l'image d'un homme courageux d'une grande culture et d'une profonde humanité. Nous n'oublierons pas sa force d’âme, ses messages empreints d'espérance et ses écrits d'une formidable lucidité et clairvoyance. 

 

Merci « Amiral » !

 

Xavier GUILHOU
Contributeur de l’ASAF

 

[1] Cf : https://www.asafrance.fr/item/la-valeur-sacree-de-l-engagement.html


Diffusé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr

Source : www.asafrance.fr
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.